Thérèse
Marney

428e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1945 ; sociétaire en 1956.

Fille de Germaine Rouer, elle entre au Conservatoire à 15 ans et y remporte deux premiers prix en 1944. Elle crée à cette époque, à l'Odéon, L’Étoile de Séville de Lope de Vega et tourne avec Raimu L’Homme au chapeau rond.

En 1945, elle entre à la Comédie-Française. Sa jeunesse et sa beauté la désignent d'abord pour les jeunes premières et les ingénues, qu'elle interprète dans les pièces classiques et modernes ; mais elle trouve son véritable emploi dans les grandes jeunes premières dramatiques : Camille d'On ne badine pas avec l'amour, Marianne des Caprices de Marianne, la Muse des Nuits de Musset, la Reine de Ruy Blas, Dona Sol d'Hernani et les héroïnes de la tragédie : Chimène du Cid, qu'elle interprète au cours de la triomphale tournée en URSS (1954), Palmis de Suréna, Camille d'Horace, qui lui vaut son sociétariat en 1956, Émilie de Cinna, Cléopâtre de La Mort de Pompée, Pauline de Polyeucte (également pour la télévision), Hermione d'Andromaque, Monime de Mithridate et la brûlante Roxane de Bajazet.
Douée d'un véritable tempérament tragique servi par une voix grave, elle sait aussi être une Dorimène pleine de classe et d'élégance dans Le Bourgeois gentilhomme et faire rire dans Madame Pontagnac du Dindon de Feydeau. Elle interprète Tchekhov (Eléna, dans Oncle Vania) et Shakespeare (Un conte d'hiver), mais aussi Mauriac, Gide, Salacrou, Cl.-A. Puget, Giraudoux (Clytemnestre, dans Électre), H. de Montherlant (l'Infante de La Reine morte ; Port-Royal !), elle reprend le rôle de Flore Brazier dans La Rabouilleuse d’Émile Fabre d'après Balzac et reste l'éblouissante amazone rousse de La Fourmi dans le corps d'Audiberti, dont le déferlement verbal choqua certains membres du public de la Comédie-Française à sa création en 1962.

Elle a participé à de nombreuses tournées et à des festivals prestigieux. C'est elle qui créa le rôle de Clytemnestre dans l'Iphigénie à Aulis adaptée d'Euripide donnée au théâtre antique d'Orange.
En 1968, elle disparaît brutalement, d'une crise cardiaque, en pleine jeunesse et au sommet de son art.

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24