Au bureau des lectures 3/3

À la découverte des écritures théâtrales d'aujourd'hui
3ème cycle

Vˣ-Colombier

17 19 juin 2023

Vˣ-Colombier

Au bureau des lectures...

2023-06-17 15:00:00 2023-06-19 23:00:00

En plus des pièces mises en scène, la Comédie-Française met chaque saison en lumière les écritures théâtrales d’aujourd’hui, françaises ou étrangères, à travers une série de neuf lectures aux plateaux du Théâtre du Vieux-Colombier et du Studio-Théâtre. La sélection des pièces interprétées en scène par les comédiennes et comédiens de la Troupe est issue du bureau des lectures qui, chaque saison, lit les textes envoyés à la Comédie-Française par environ 400 autrices et auteurs. Sous la houlette de Laurent Muhleisen, conseiller littéraire de la Maison, il est composé de membres de la Troupe, de collaboratrices et de membres extérieurs et se réunit six fois par saison.
Au terme des lectures publiques, les spectateurs et spectatrices ayant assisté à l’ensemble des présentations votent pour leur coup de cœur.

STUDIO
1er cycle 4, 5, NOV À 20H30 6 NOV À 14H
VX-COLOMBIER
2ème cycle 11 FÉVR À 15H 12, 13 FÉVR À 20H30
3ème cycle 17 JUIN À 15H 18, 19 JUIN À 20H30

Entrée libre sur réservation

Au programme du 3e cycle

Samedi 17 juin à 15h
« Le Cercle autour du soleil » de Roland Schimmelpfennig
Traduit de l’allemand par Robin Ormond
Lecture dirigée par Robin Ormond, académicien metteur en scène / dramaturge de la saison à la Comédie-Française

Avec Alain Lenglet, Coraly Zahonero (sous réserve), Clotilde de Bayser (sous réserve), Claire de La Rüe du Can et de l’académie de la Comédie-Française Vincent Breton, Olivier Debbasch, Alexandre Manbon

Un festin ou un vernissage ? Peut-être est-ce l’inauguration d’un bar ? Ou peut-être simplement une fête dans une maison ? Un anniversaire, la réussite d’un examen ? En tout cas, on est très à l’étroit ici : c’est rempli, bien trop rempli, on arrive à peine à traverser le couloir, à atteindre la cuisine, à respirer. On tousse. On n’arrive pas à se débarrasser de son rhume. On prononce un discours. On sourit secrètement à quelqu’un d’autre. Deux personnes s’embrassent pour la dernière fois, deux autres s’embrassent pour la première fois. On attend un appel. On pleure. On rit. Quelqu’un chante une chanson, tous chantent une chanson. Il fera bientôt jour. Déjà ? Mais soudain tout est différent, comme si une ombre s’était glissée devant le soleil. En 67 fragments de scènes, nous sommes invités à observer une foule compacte, à travers des bribes de conversation, des verres qui se brisent, des rires et des cris. Par le truchement d’une alternance permanente entre discours direct et indirect, par le choix d’une chronologie morcelée, nous sommes témoins d’une petite comédie humaine mettant en scène une trentaine de personnages, hétéroclites, de tous horizons et de toutes classes, au-dessus desquels plane comme une sorte de menace – à moins que ce ne soit le simple cours des choses.

Né en 1967 à Göttingen, Roland Schimmelpfennig suit des études de mise en scène à l’école Otto-Falkenberg de Munich. D’abord assistant à la mise en scène aux Kammerspiele de Munich avant d’y devenir dramaturge, il est ensuite dramaturge et conseiller artistique à la Schaubühne de Berlin de 1999 à 2001 sous la direction de Thomas Ostermeier. Comptant parmi les auteurs de théâtre les plus réputés et joués d’Allemagne, il est désormais auteur indépendant et écrit essentiellement des textes de commande – pour les Staatstheater de Stuttgart et de Hanovre, le Schauspielhaus de Hamburg, le Burgtheater de Vienne ou le Deutsches Theater de Berlin. Ses textes se caractérisent par une esthétique de la circularité, faite de rebondissements, de retours en arrière et de sauts en avant, ne dédaignant pas l'irruption du merveilleux ou le mélange entre dialogues et didascalies. Ses pièces reçoivent de nombreuses récompenses, dont le prix Else Lasker-Schüler pour Poisson pour poisson (Fisch um Fisch) en 1997, le Nestroy du meilleur espoir en 2002 avec Push Up et celui de la meilleure pièce pour Visite au père (Besuch bei dem Vater) en 2009. Le Dragon d’or (Der goldene Drache) est élu pièce de l'année en 2010 par la revue Theater Heute. En France, Roland Schimmelpfennig est publié et représenté par L’Arche éditeur. Le Cercle autour du soleil, commande du Residenz Theater de Munich en 2021, a été traduit avec le soutien de la Maison Antoine Vitez, centre international de la traduction théâtrale.


Dimanche 18 juin à 20h30
« L’Aire poids-lourds » de Lachlan Philpott
Traduit de l’anglais (Australie) par Gisèle Joly
Lecture dirigée par Séphora Pondi

Avec Élissa Alloula, Léa Lopez et de l’académie de la Comédie-Française Sanda Bourenane, Yasmine Haller, Ipek Kinay

Bee et Ellie, 14 ans, sont des amies inséparables. Plus attirées par le modèle de pornstar que par celui de princesse, elles jouent à être ce qu’elles ne sont pas et à vouloir ce qu’elles ne veulent pas, pensant avoir tout compris des rapports de force à l’œuvre dans la sexualité, pour la mettre à profit. Avec leur amie Fiona, elles avaient d’ailleurs formé un trio de choc, les Pouffes. Mais Fiona est partie habiter ailleurs, mettant un terme à leurs projets. C’est alors qu’arrive dans leur école une nouvelle élève d’origine indienne, la jolie Freya, à qui elles vont bientôt proposer de la remplacer. Freya, bien que déstabilisée par sa situation d’immigrée et le racisme à peine déguisé dont elle fait l’objet, est cependant la plus équilibrée du trio. Face à l’éducation conservatrice qu’elle a reçue, le désir d’émancipation de Freya a des limites qu’elle refusera de franchir. Après s’être brouillées avec elle, Ellie et Bee décident de faire l’école buissonnière en se postant à l’aire poids-lourd pour monnayer leurs charmes auprès des routiers. Ce qui commence comme un jeu de défi mutuel – « Cap ou pas cap ? » – finira en dénonciation à la police.

Lachlan Philpott est un auteur australien, vivant à Sydney. Son théâtre, beaucoup joué et traduit, lui vaut de nombreuses récompenses. Seize de ses pièces ont déjà été publiées en Australie (chez Currency et PlayLab) et au Royaume-Uni (chez Oberon). Il est également enseignant, conseiller ou dramaturge pour des compagnies de théâtre, festivals, écoles et institutions d’enseignement supérieur à travers le monde. Il a été directeur artistique du Tantrum Youth Arts de Newcastle et directeur de l’Emerging Writers’ Program à l’ATYP (Australian Theatre for Young People). Il a été auteur en résidence au Keesing Studio de la Cité internationale des arts à Paris, à l’American Conservatory Theatre de San Francisco, la Griffin Theatre Company, la Playwrights Foundation de San Francisco, ainsi qu’à Red Stitch à Melbourne. Il s’est vu attribuer, en 2013, une aide de l’Australia Council Cultural Leadership Program pour étudier de nouveaux modes de développement de l’écriture dramatique dans plusieurs pays, ainsi qu’une résidence d’écriture à Paris en 2016-2017 et en 2018. Il a été également président du comité des auteurs dramatiques de l’Australian Writer’s Guild (Guilde des écrivains australiens) de 2012 à 2015, ainsi que directeur artistique de Playwriting Australia, pépinière d’auteurs dédiée à la promotion des nouvelles écritures. Ses pièces L’Affaire Harry Crawford, M. Rock et L’Aire poids-lourds ont été traduites en français par Gisèle Joly avec le soutien de la Maison Antoine Vitez, centre international de la traduction théâtrale. L’Affaire Harry Crawford a fait l’objet d’une lecture au Studio-Théâtre et a été montée par Carole Errante au cours de la saison 2021-2022.


Lundi 19 juin à 20h30
« Russie, en avant ! » de Valery Pecheikin
Traduit du russe par Polina Panassenko
Lecture dirigée par Laurent Muhleisen

Avec Coraly Zahonero, Laurent Stocker et de l’académie de la Comédie-Française Sanda Bourenane, Vincent Breton, Oliver Debbasch, Yasmine Haller, Alexandre Manbon

Dans une Russie dystopique, un dirigeant despotique a imposé l'idée que « l'avenir du pays est dans son passé ». Ainsi, le cours du temps et tous les processus qui en découlent sont inversés : les citoyens doivent régurgiter la nourriture, aspirer les excréments, les morts ressuscitent et la destinée de chacun est de finir aspiré par le sexe de sa mère. La pièce commence dans l'appartement des Vorontsov qui attendent la résurrection imminente du père de famille mort quelques années plus tôt. Son épouse Marina Vitalievna et sa fille Lioubov s’appliquent à suivre la nouvelle règle : l’avenir, c’est le passé. Elles choisissent leurs mots et font attention à ce qu'elles disent, car non seulement le fils de Lioubov, Boria, n’hésiterait pas à les dénoncer, mais en plus tout le monde est sur écoute. En cas de faux-pas, un agent du sens de l'ordre apparaît pour punir les dissidents. Pourtant Maxime, époux de Lioubov et gendre mal-aimé, a des doutes. Pas plus que sa mère, Dina Albertovna, il ne croit à cette histoire d'inversion du temps. S’engage alors un combat de David contre Goliath, à l’issue bien incertaine. Écrite en 2011, Russie, en avant ! résonne aujourd’hui singulièrement.

Né en 1984 à Tachkent, en Ouzbékistan, Valery Pecheikin est auteur, scénariste et journaliste. Dramaturge associé au Gogol Center de Moscou jusqu’à sa fermeture par les autorités russes, il est l’auteur des pièces Mon Moscou, Net, Petit-Bon-Dieu (traduite en français) et lauréat des prix Debut et Novaia Drama pour Les Faucons. Au Gogol Center, Pecheikin est l’auteur de textes pour les spectacles Métamorphoses, Kafka, Songe d’une nuit d’été, Neuf, ainsi que de la pièce Les Idiots adaptée du film de Lars Von Trier mise en scène par Kirill Serebrennikov et présentée au Festival d’Avignon en 2015. Pour le cinéma, il coécrit avec Pavel Lounguine Dirizhyor et La Dame de pique, et signe le scénario d’Acide de Sacha Gorchiline, sorti en 2019. Il participe à de nombreuses reprises au Festival Liubimovka et au séminaire pour dramaturges du Royal Court à Londres. Il publie régulièrement ses textes dans différents journaux et magazines littéraires dont Esquire, GQ, Moskvich Mag, Storytel, Mitin Zhurnal, Carnegie Moscow Center. Un recueil de ses pièces a paru aux éditions KOLONNA Publications. Ses livres Un vilain garçon et L'Homme de verre, parus aux éditions Inspiria en 2020 et 2022, ont reçu un accueil chaleureux du public et des critiques. Russie, en avant ! a été traduit avec le soutien de la Maison Antoine Vitez, centre international de la traduction théâtrale.


Membres du Bureau des lectures

Comédiennes et comédiens de la Troupe :

  • Sylvia Bergé
  • Françoise Gillard
  • Alain Lenglet
  • Christian Gonon
  • Pierre Louis-Calixte
  • Nicolas Lormeau
  • Séverine Daucourt, poète
  • Aurélien Hamard-Padis, dramaturge
  • Agathe Sanjuan, conservatrice-archiviste de la Comédie-Française
  • Mélinée Moreau, chargée de mission
  • Marine Jubin, responsable du service éducatif de la Comédie-Française
  • ainsi que l’académicien ou l’académicienne metteur ou metteuse en scène/dramaturge de la saison
Salle
-logo-2016-comedie-francaise-cmjn-vx-colombier-adresse-01

Calendrier

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    la saison 24-25

SAISON 24-25

OUVERTURES DES VENTES POUR LES REPRÉSENTATIONS DE SEPT 2024 À MARS 2025 :

Les connections web en masse à l'ouverture des ventes de la saison 2024-2025 ont provoqué une chute du serveur du logiciel de billetterie. Une décision commune de la Comédie-Française et du prestataire de billetterie a été prise de fermer la vente en ligne pour les ventes de la saison 2024-2025. Les réservations restent ouvertes par téléphone au 01 44 58 15 15 (nous engageons les spectateurs à espacer leurs appels et éviter une surcharge à l’ouverture des réservations de 11h). Nos équipes ont été renforcées et les demandes seront traitées même si ce temps de traitement sera allongé par rapport à la vente en ligne.

Une proposition de nouvelle date de remise en route de la vente en ligne pour la saison prochaine sera communiquée dans les jours à venir.

Le site reste disponible pour la vente des spectacles de la saison en cours 2023-2024.

Nous nous excusons pour ces problèmes et remercions les spectateurs et spectatrices de leur patience, fidélité et encouragements.



VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Urgence attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

vigipirate-urgenceattentat2