La caricature théâtrale

La caricature théâtrale

La Comédie-Française, une institution brocardée

La Comédie-Française, en tant qu’institution, fait les frais de la critique. Ses comédiens sont sous le feu des projecteurs, mais le fonctionnement du théâtre lui-même est décrit par le menu dans les journaux : au XIXe siècle, comme dans le première moitié du XXe siècle, certains journalistes ont leurs entrées au spectacle aussi bien que dans les couloirs de l’administration. Ils sont informés du quotidien de la vie de la Troupe, de son administrateur et des comités.
L’administrateur Jules Claretie, en fonction de 1885 à 1913, surnommé Guimauve le Conquérant par dérision – il a l’art d’esquiver habilement les problèmes et les difficultés sans les résoudre – constitue un sujet en or pour le pinceau des caricaturistes. Auteur, dramaturge, lui-même critique dramatique, il arrive à la tête du Français avec une réputation de graphomane. Il recrute une troupe brillante mais capricieuse qui ne cesse de demander des congés personnels aux dépens des intérêts de la Comédie.
Parmi les traits raillés par les dessinateurs, le fonctionnement du Comité de lecture est la cible des critiques : listes d’attente interminables pour les auteurs, demandes abusives de corrections de la part des comédiens… les caricaturistes dénoncent la pompe grandiloquente de ce Comité qui brime les auteurs plus qu’il ne les aide.
Enfin, vers la fin du XIXe siècle, certaines planches se moquent joyeusement de l’institution vue comme un « théâtre-musée » enfermé dans des rituels d’un autre temps.

Portraits de comédiens

FIGARO :
Que je voudrais bien tenir un de ces puissants de quatre jours, si légers sur le mal qu’ils ordonnent, quand une bonne disgrâce a cuvé son orgueil ! Je lui dirais… que les sottises imprimées n’ont d’importance qu’aux lieux où l’on en gêne le cours ; que sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur ; et qu’il n’y a que les petits hommes qui redoutent les petits écrits.
(Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, acte V, scène 3)

Réquisitoire pour la liberté d’expression, cette réplique de Figaro est plus que jamais d’actualité. La liberté d’écrire et de représenter les hommes de son temps pour en dénoncer les travers avec humour n’est pas nouvelle. Un parcours dans les collections de la bibliothèque-musée nous amène à l’observer dans le Répertoire, riche en portrait-charge – Molière lui-même s’y livre abondamment (Les Précieuses ridicules, L’Avare, Le Bourgeois gentilhomme, etc.) –, mais aussi dans les collections iconographiques tirées de la presse.
La caricature théâtrale se focalise bien souvent sur le comédien, sur son jeu, ses caractéristiques physiques, son emploi, c'est-à-dire le type de rôle qu’il incarne. Ces truculents portraits plus ou moins méchants émaillent la presse au XIXe siècle, suivant le rythme des créations du Français.

Nous présentons ici à la fois des portraits de troupe, des caricatures d’emplois et des portraits individuels. Certains comédiens sont très régulièrement saisis, tels Rachel dont les images caustiques, parfois cruelles, peuvent aussi être teintées d’antisémitisme.

Portraits d’auteurs

Les caricaturistes croquent aussi bien les caractéristiques physiques des auteurs, que leurs personnalités littéraires. Le portrait-charge se fait plus mélancolique à l’orée du XXe siècle, sous la plume de Sem, illustrateur et chroniqueur de la vie mondaine qui s’attache particulièrement à peindre les milieux littéraires et artistiques de son époque.

La caricature s’est largement développée dans la presse au XIXe siècle, avec l’expansion du lectorat, grâce à l’augmentation des tirages et à la diversité des publications, mais aussi grâce à l’invention de la lithographie, en 1796, qui propose un mode de reproduction rapide et plus libre du dessin que la traditionnelle gravure en taille-douce ou taille d’épargne. Certaines publications sont entièrement dédiées à la satire (L’Assiette au beurre, Le Charivari). Des artistes acquièrent une notoriété à la fois par la férocité et l’humour de leurs dessins.
À travers une cinquantaine d’œuvres, nous présentons ici des caricatures de certains d’entre eux dans un rapide parcours de cet univers qui reste encore largement à découvrir.

Informations pratiques

Exposition réalisée par la bibliothèque-musée de la Comédie-Française.

Location : 700 €HT/mois (envoi des 56 fichiers numériques .jpg)

Pour tout renseignement, s’adresser à Mélanie Petetin au 01 44 58 14 78
- melanie.petetin@comedie-francaise.org

Copyright à indiquer sous les reproductions : ©Coll. Comédie-Française

L’utilisation de ces images est strictement limitée à cette exposition. Toute autre utilisation nécessitera une autre demande auprès de la bibliothèque-musée de la Comédie-Française.

LA COMÉDIE REPREND

Nouvelle ouverture de vente
MARDI 22 JUIN dès 11h

Vous pourrez acheter vos places
uniquement sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr

Notre capacité d’accueil pour tous les publics est actuellement limitée à 35% de notre jauge totale : soit au maximum 47 places pour le Studio-Théâtre au lieu de 136, et 300 places pour la Salle Richelieu au lieu de 862.

Toutes les demandes de places ne pourront pas être honorées, notamment celles des groupes et collectivités. Cependant, n’hésitez pas à consulter notre site Internet régulièrement car des places seront susceptibles d'être remises en vente, en particulier lors du passage de 35% à 65% de notre jauge totale prévu le 9 juin et lors du passage de 65% à 100% prévu le 30 juin.

Dans le cadre des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du virus Covid-19, un couvre-feu reste en vigueur.

Dans un premier temps, les spectacles devront finir avant 21h, heure de début du couvre-feu et à laquelle le public devra avoir rejoint son domicile.

De nouveaux horaires sont donc indispensables afin de permettre à la Troupe de jouer ces spectacles et aux spectateurs d’assister aux représentations.

SPECTACLES DU 2 JUIN > 25 JUIL 2021

Music-hall
2 JUIN > 11 JUIL
de Jean-Luc Lagarce
Mise en scène Glysleïn Lefever
Studio-Théâtre
Durée 1h10

La Puce à l’oreille
5 JUIN > 4 JUIL
de Georges Feydeau
Mise en scène Lilo Baur
Salle Richelieu
Durée 2h10 sans entracte

En attendant les barbares
17 JUIN > 3 JUIL
d’après J. M. Coetzee
Adaptation et mise en scène Camille Bernon et Simon Bourgade
Vx-Colombier
Durée maximum 2h15

Le Bourgeois gentilhomme
18 JUIN > 25 JUIL
de Molière
Mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq
Salle Richelieu
Durée à venir

Mais quelle Comédie !
30 JUIN > 25 JUIL
Conception et mise en scène Serge Bagdassarian et Marina Hands
Salle Richelieu
Durée 2h

MODALITÉS DE RÉSERVATION

Les réservations se font uniquement sur notre site Internet. La situation sanitaire ne nous permet pas encore d’assurer les réservations aux guichets ou par téléphone. Néanmoins, en cas de contrainte médicale ou technique majeure, le service de la billetterie reste joignable au 01 44 58 15 15 du lundi au vendredi de 11h à 18h.

Réserver des places sur notre site Internet

RÉGLEMENTATION COVID

Dans le cadre des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du virus Covid-19, le port du masque est obligatoire dans l'ensemble des espaces de nos théâtres, y compris lorsque vous êtes assis en salle et pour toute la durée des représentations. Le port du masque est également nécessaire pour les enfants à partir de 11 ans.

Dans un premier temps, 1 place sera laissée vacante entre chaque réservation, dans la limite de 6 personnes maximum côte à côte pour les groupes et collectivités. Nous vous remercions par avance de respecter les placements indiqués sur vos billets ou, à défaut, ceux qui vous seront précisés lors de votre entrée en salle.

Par ailleurs, les règles de distanciation en vigueur ne nous permettent pas :
- de vous délivrer un e-billet instantanément (excepté pour le Studio-Théâtre), vous le retrouverez au plus tard 3 jours avant la représentation sur votre espace personnel en ligne
- de choisir votre placement en salle, mais vous pouvez sélectionner la catégorie de votre choix dans les salles concernées

Au plaisir de vous retrouver dans nos salles !


PROGRAMMATION NUMÉRIQUE

À voir en direct sur Facebook puis en "replay" sur YouTube et en "podcast" sur Soundcloud

Sur Facebook et en replay sur YouTube puis en podcast sur Soundcloud

À voir sur YouTube puis en podcast sur Soundcloud


UNIVERSITÉ THÉÂTRALE

La Comédie-Française a lancé le 11 février 2021 l’Université théâtrale, un espace d’échange en visioconférence entre les étudiants et les professionnels du spectacle vivant.

  • Pour rendre ces échanges accessibles au plus grand nombre, les sessions de l’Université théâtrale font l’objet d’un enregistrement disponible en libre accès sur les réseaux sociaux(compte Facebook et chaîne Youtube) de la Comédie-Française

PLANNING :

En quoi consiste la direction artistique d'un théâtre national ?
Jeudi 11 février
avec Éric Ruf, administrateur général de la Comédie-Française

Comment devient-on comédien de la Comédie-Française ?
Jeudi 11 mars
avec Elsa Lepoivre, sociétaire de la Comédie-Française

Comment crée-t-on un spectacle aujourd’hui ?
Jeudi 25 mars
avec Bertrand Schaaff, directeur de la production et de la coordination artistique, et de Baptiste Manier, administrateur de production

Comment communique-t-on à la Comédie-Française ?
Jeudi 8 avril
avec Anne Marret, secrétaire générale.

Comment entre-t-on à l'académie de la Comédie-Française ?
Mercredi 28 avril
avec Salomé Benchimol, académicienne comédienne, Aurélien Hamard-Padis, académicien metteur en scène-dramaturge de la promotion 2019-2020, et Mélinée Moreau, chargée de mission auprès de l'administrateur général et coordinatrice administrative de l'académie de la Comédie-Française.

Que représente la critique culturelle aujourd'hui ?
Jeudi 6 mai
avec Philippe Lançon, journaliste culturel à Libération et à Charlie Hebdo

Être comédien et auteur
Vendredi 28 mai
avec Denis Podalydès, sociétaire de la Comédie-Française

Le mécénat culturel, un engagement social
Jeudi 3 juin
avec Marie-Claire Janailhac-Fritsch, présidente de la Fondation pour la Comédie-Française, et Bruno Kemoun, président de Twins Partners et membre fondateur de la Fondation pour la Comédie-Française


COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.


VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.