Mary
Marquet

376e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1923 ; sociétaire en 1928 ; retraitée en 1945.

Fille et petite-fille de comédiens (sa grand-mère, Delphine Marquet, fut pensionnaire de la Comédie-Française et son père était à l'Odéon), Micheline Marie Marguerite Marquet, dite Mary Marquet, naît à Saint-Pétersbourg au cours d'une tournée de ses parents. Elle entre au Conservatoire dans la classe de Paul Mounet, remporte un second prix de Tragédie en 1914 et débute chez Sarah Bernhardt où elle a la chance d'interpréter L’Aiglon d'Edmond Rostand.
En 1917, Firmin Gémier l'engage au théâtre Antoine. Après une interruption de deux ans, elle revient au théâtre de Paris en 1920 et, en 1923, débute à la Comédie-Française dans le rôle de Madame de Valleroy du Marquis de Priola (Henri Lavedan).
Grande, d'une beauté sculpturale, avec une diction sonore et musicale, elle est l'interprète des grands rôles classiques et romantiques : elle incarne tour à tour Marion Delorme, Célimène, Andromaque, Doña Sol, Phèdre, Athalie, Bérénice, Roxane, Pauline, Lucrèce Borgia, etc.
Elle reprend le rôle émouvant de Yanetta dans La Robe rouge d'Eugène Brieux, joue avec autorité Catarina de La Mégère apprivoisée, Dona Clorinde de L'Aventurière, la Périchole du Carrosse du Saint-Sacrement, Flore Brazier de La Rabouilleuse, Madame de Léry d'Un caprice ...

Elle crée La Torche sous le boisseau de d'Annunzio, qui lui vaut son sociétariat, La Chienne du roi d'Henri Lavedan, Le Maître de son cœur de Paul Raynal, Christine de Paul Géraldy et la royale Madame de Pompadour dans Madame Quinze de Jean Sarment, aux côtés de Maurice Escande (Louis XV) et de Dussane (Marie Leczinska). Elle joue Fanny Legrand de Sapho d'Alphonse Daudet et Belot, d'abord au théâtre, puis au cinéma sous la direction de Léonce Perret.
Elle reprend aussi, après Marie Ventura, le rôle dramatique de Céline dans Le Carnaval des enfants de Saint-Georges de Bouhélier.
Après Hedda Gabler d'Ibsen, il y aura encore Le Soulier de satin de Claudel et Renaud et Armide de Cocteau. En 1944, elle met en scène Horace de Corneille.
Dès 1940, elle a créé des récitals poétiques qui lui vaudront le surnom de « prêtresse de la poésie ». Diseuse incomparable, elle donnera des récitals et se produira dans des cabarets jusqu'à la fin de sa carrière. En 1945, elle quitte la Comédie-Française et joue sur les boulevards, révélant sa nature comique dans Interdit au public de Jean Marsan et dans Les Vignes du seigneur.
Elle joue aussi Mère courage de Brecht, La Visite de la vielle dame de Dürrenmatt (enregistré pour la télévision), Le Coup de Trafalgar de Roger Vitrac et met en scène à Orange L'Arlésienne de Daudet, où elle interprète le rôle de Rose Mamaï.

Au cinéma, elle a tourné dès 1917 et, après Sapho en 1932, a participé à de nombreux films. Dans les dernières années, elle incarne les terribles vieilles dames de La Vie de château, La Grande Vadrouille, La Merveilleuse visite, etc.
Elle est l'héroïne d'un film biographique de Pierre Jourdan : En somme, je n'ai que 76 ans.

À la télévision, après La Visite de la vieille dame, on la voit encore dans Lucien Leuwen d'après Stendhal et Paul et Virginie d'après Bernardin de Saint-Pierre. « Vieille dame indigne », personnalité exceptionnelle, elle a publié, outre deux volumes de vers, plusieurs livres de souvenirs où, sans mâcher ses mots, elle raconte ses coups de cœur, ses passions, sa carrière.

Elle est morte en 1979 à l'âge de 84 ans, n'ayant rien perdu de sa vigueur ni de son enthousiasme.

Welcome

SAISON 2019-2020

Voir ou revoir la présentation de la saison 2019-2020 par Éric Ruf en vidéo.
Achat des places pour la saison 2019-2020
Les ventes pour la saison 19-20 se font uniquement sur notre site Internet ou par téléphone 01 44 58 15 15.
Aucune demande pour la saison 2019-2020 ne sera traitée aux guichets.
Attention : les cartes Comédie-Française sont épuisées pour la saison 2019-2020
Documents au format PDF :
Brochure de saison
Calendrier 1 (septembre-mars)

Les journées du Patrimoine

L’inscription pour une visite conférence, le samedi 21 ou le dimanche 22 septembre à 9h30, 10h ou 10h30, se fera le mercredi 4 septembre à partir de 8h , uniquement par mail : bibliotheque-musee@comedie-francaise.org

Deux places maximum par personne.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.