Richard III par Suliane Brahim

Dans le cadre de notre programmation en ligne inspirée des œuvres au programme du bac, nous vous proposons une série de diffusions autour de Richard III. L’œuvre est à découvrir dans le cadre d’un Théâtre à la table dirigé par Suliane Brahim avant une rencontre, « Mettre en scène Shakespeare », avec Thomas Ostermeier qui a monté sept pièces de l’auteur, dont deux à la Comédie-Française.

Entrée dans la Troupe en 2009, nommée 529e sociétaire en 2016, Suliane Brahim confie que la langue de Shakespeare a fondé ses premiers émois de théâtre, en tant que spectatrice et comédienne. Elle a endossé à la Comédie-Française le rôle d’Hermia dans Le Songe d’une nuit d’été mis en scène en 2014 par Muriel Mayette-Holtz et celui de Juliette dans le Roméo et Juliette d’Éric Ruf en 2016. En assurant cette saison la direction artistique de Richard III dans le cadre d’un Théâtre à la table, elle offre un regard nouveau sur la pièce inscrite au programme du baccalauréat Théâtre 2022, notamment dans la mise en scène de Thomas Ostermeier (à écouter dans « Mettre en scène Shakespeare », rencontre diffusée à la suite de ce Théâtre à la table). Elle articule, dans son métier et tout particulièrement dans ce projet, une grande maîtrise du répertoire à une sensibilité profondément attachée à la transmission.

Note d’intention de Suliane Brahim

« La langue de Shakespeare a fondé mes premiers émois de théâtre. D’abord comme spectatrice puis comme comédienne.

J’ai fait mes premiers pas vers la tragédie avec Lady Anne dans Richard III. En travaillant cette langue aussi poétique que brutale, riche en métaphores, je découvrais des mondes différents, infernaux et merveilleux. Quand j’ai interprété Juliette sous la direction d’Éric Ruf, j’ai découvert l’humour subtil, les petites répliques rapides et drôles qu’on s’amuse à repérer. Ces ruptures franches font passer les personnages d’une pensée à une autre sans état d’âme, et les acteurs du clown au monstre. Éric Ruf nous demandait de nous laisser traverser par les événements comme des vagues successives sans jamais rien anticiper de l’histoire et il avait raison, la force poétique et infernale de la langue nous portait, tantôt légère ou implacable. Shakespeare est comme un pilote conduisant de-ci de-là son auditoire. C’est peut-être lui qui a inventé cette façon de prendre le spectateur par la main pour le faire rire et l’instant d’après le faire réfléchir sur le fait d’avoir ri l’instant d’avant... Et l’acteur sent qu’il tisse ce lien avec le public.

Entre l’exigence – celle d’essayer d’être au plus juste de ce qui est écrit – et le ludisme de cet exercice où les acteurs aiment faire des tentatives de jeu, la lecture a des charmes incroyables...
La table est un terrain d’exploration. Un espace convivial. Un plateau de théâtre en miniature. La lecture à la table permet de saisir, le temps d’une représentation, ce qu’un texte peut révéler de lui-même sans artifice et ce qu’il y a de plus créatif chez un acteur alors qu’il doit sauter dans le vide avec pour seul parachute un texte en main. Je ne serais jamais devenue comédienne ni spectatrice sans l’école, sans des “ainés”, ces professionnels qui m’ont prise par la main. Lorsque je joue, je pense toujours aux jeunes dans la salle. La transmission est le point de départ de ma passion pour le théâtre. »

Suliane Brahim

  • Portail documentaire La Grange

    Découvrez notre patrimoine

  • Découvrez

    La boutique

COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.


VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.