Baptiste cadet

205e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1792 ; sociétaire en 1799 ; retraité en 1822.

Frère de Baptiste aîné, Paul-Eustache Anselme, dit Baptiste cadet, débute en province et devient célèbre grâce à son interprétation, dans la troupe de la Montansier, d'une comédie de Desforges : Le Sourd ou l'Auberge pleine. Entré au Théâtre de la République, il fait partie de la troupe réunie en 1799. Limité par son physique particulier – maigreur et membres sans fin – qui le désigne pour les rôles de niais et les caricatures, il fait la joie du public dans Thomas Diafoirus (Le Malade imaginaire), Alain (L’École des femmes), Petit-Jean (Les Plaideurs), Grippe-Soleil (Le Mariage de Figaro) et dans les personnages caricaturaux créés par ses contemporains, Duval (Les Hérissons ou le Naufrage) et Desforges. Il aborde les « manteaux », mais échoue dans Pourceaugnac. Argan (du Malade imaginaire) reste un ses bons rôles.
Après sa retraite, il se produit encore en province, mais sa santé se détériore et il meurt, aveugle et très diminué, en 1839.

Bienvenue

Attention

La billetterie (guichets et téléphone) de la Salle Richelieu sera exceptionnellement fermée de 11h00 à 18h00 le vendredi 16 novembre 2018. Vous pouvez réserver sur notre site.
Merci de votre compréhension.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate