Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu
dit BELLEMONT

174e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1765 ; sociétaire en 1778 ; retraité en 1801.

Assez tardivement engagé à la Comédie-Française, Bellemont y tient d'abord les rôles de confidents tragiques et les grandes utilités. Héritier, à la mort de Paulin en 1770, de l'emploi des paysans, il y gagne son sociétariat. Son grand succès est le rôle de Pierrot, dans Le Festin de pierre, adaptation versifiée par Thomas Corneille du Dom Juan de Molière. Il est le créateur d'Antonio, dans Le Mariage de Figaro en 1784.
Membre du Comité, il sert d'intermédiaire entre les comédiens et les autorités de tutelle à l'époque des querelles avec Talma en 1790 et, alors qu'il n'est pas inquiété par le Comité de salut public, il sollicite l'honneur d’être emprisonné avec ses camarades en septembre 1793.