Charles
Granval

364e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1908 ; sociétaire en 1922 ; retraité en 1934.

Lauréat du Conservatoire, il est engagé en 1904 pour jouer les petits marquis et les jeunes amoureux. Il débute dans les rôles du Marquis du Paon de Francis de Croisset et du Chevalier du Legs de Marivaux. Il est à ses débuts un mince et tendre jeune premier, mais il ne tarde pas à s'étoffer, à aborder les grands valets comiques et les compositions : Trissotin, Diafoirus, etc. Il interprète alors avec truculence les bouffons de Shakespeare et les personnages un peu inquiétants du répertoire naturaliste (Merckens dans Les Corbeaux d'Henry Becque, Le Foyer d'Octave Mirbeau, Hedda Gabler d'Ibsen...). Varié, humain, il peut être simple et touchant (Le Feu qui reprend mal de Jean-Jacques Bernard), rustique et violent (le père Rousset dans Blanchette d'Eugène Brieux), comique, dans Moi ! d'Eugène Labiche ou dans les rôles travestis qu'il compose dans la tradition d'Hubert (La Comtesse d'Escarbagnas de Molière et la duègne de Ruy Blas). Ses dons pour la caricature – il a publié un album de caricatures en 1906 – lui font trouver les détails qui donne leur vérité comique à ses personnages. Il campe en 1926 un Tartuffe remarquable de rondeur fourbe et de sensualité perverse.

Peintre – il expose au Salon des Indépendants –, il crée pour ses propres mises en scène des décors ingénieux, telle la scène tournante qu'il préconise pour On ne badine pas avec l'amour. Il monte, décor et costumes compris, une version toute méditerranéenne des Fourberies de Scapin. Sociétaire en 1922, il participe aux manifestations du tricentenaire de la naissance de Molière et devient vite un metteur en scène indispensable : plus de cinquante réalisations à son actif en moins de quinze ans. Il présente un ravissant Musset, À quoi rêvent les jeunes filles, dans les vaporeux costumes de Marie Laurencin sur une musique de Debussy, met en scène Hedda Gabler, Tartuffe, Andromaque, Hamlet, etc., monte Edmond Sée, Saint-Georges de Bouhélier, Gabriele d'Annunzio, Martial-Piéchaud, Paul Raynal, Bernard Zimmer, Jean-Jacques Bernard...

Parmi ses dernières mises en scène, en 1933/34, il faut citer Monsieur Vernet de Jules Renard et La Couronne de carton de Jean Sarment. Il prend sa retraite en 1934 et se produit alors plus souvent au cinéma dont il a déjà fait l'expérience au temps du muet (Mademoiselle de la Seiglière). Il tourne alors des films importants, de Boudu sauvé des eaux au Comte de Monte-Cristo, en passant par La Bandera, La Fin du jour, Premier Bal, La Duchesse de Langeais...

Il fut l'époux en premières noces de Berthe Bovy, puis de Madeleine Renaud.

Bienvenue

Informations mouvements sociaux

En raison d’un mouvement de grève national et interprofessionnel suivi par une partie des personnels de la Comédie-Française, plusieurs représentations ont été annulées depuis le jeudi 5 décembre. Compte tenu du droit des salariés à se déclarer grévistes jusqu’à l’heure du début de leur service, nous ne savons que quelques heures à l'avance si nous avons les moyens de maintenir les représentations, généralement entre 11h et midi pour un spectacle prévu à 14h, et entre 15h et 16h pour un spectacle prévu à 20h30. Nous mettons cette page ainsi que nos réseaux sociaux à jour dès que la décision est prise et vous conseillons de les consulter régulièrement. Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

Mardi 28 janvier

- La représentation des « Fourberies de Scapin » programmée Salle Richelieu le mardi 28 janvier à 20h30 est maintenue.

- La représentation de « Forums » au Théâtre du Vieux-Colombier est également maintenue.

Modalités de remboursement pour les représentations annulées :

- Pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr, le remboursement se fera automatiquement sur la carte ayant servi au paiement des places

- Pour les billets achetés auprès de la Comédie-Française par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets), merci de bien vouloir nous retourner un RIB au nom de la réservation en indiquant la référence de votre commande dans un délai de trois mois maximum à compter d'aujourd'hui par email : reservation.reponse@comedie-francaise.org
par courrier : Comédie-Française - Service location - place Colette - 75001 Paris

- Pour les billets achetés auprès de la FNAC et de TickeTac, le remboursement se fera directement auprès du revendeur.

Liste des représentations annulées :

- « Les Fourberies de Scapin » : 05/12, 11/12, 16/12, 20/12, 24/12, 26/12.

- « Électre / Oreste » : 06/12, 09/12, 13/12, 15/12, 19/12, 21/12, 23/12, 26/12, 28/12, 29/12.

- « La Puce à l'oreille » : 07/12, 08/12, 12/12, 15/12, 18/12, 22/12, 27/12, 31/12, 24/01.

- « La Vie de Galilée » : 10/12, 14/12, 17/12, 22/12, 25/12, 27/12, 30/12, 09/01.

- « Angels in America » : 18/01.

OUVERTURE DES VENTES pour la deuxième partie de la saison (mars-novembre 2020)

  • Les ventes sont ouvertes sur Internet et par téléphone. Attention : il n'est pas possible d'acheter des places pour la deuxième partie de saison aux guichets.

Attention : la mise en vente du « Bourgeois gentilhomme » est reportée à une date ultérieure. Certaines dates de « Partage de midi » sont également concernées. Plus d'informations à ce sujet dans les semaines à venir.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.