Charles
Siblot

345e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1903 ; sociétaire en 1909 ; retraité en 1931.

Premier prix de Conservatoire en 1895 après avoir été l’élève de Got et de Féraudy, Charles-Louis-Adrien Siblot, dit Charles Siblot, débute à l’Odéon où il se rompt aux rôles de manteaux et de grimes, auxquels son physique le destine.
Engagé à la Comédie-Française en 1903, il y reprend les mêmes emplois, dans la tradition des grands comiques de répertoire, qu'il a héritée de Got. Il joue donc les Géronte, Chrysale, Arnolphe, Orgon et Pourceaugnac, les Bartholo, Basile et Brid'oison, les Van Buck et Maître André... Il se distingue particulièrement dans les rôles de George Dandin, Harpagon et surtout Argan, qu'il prend en 1908 et qui lui vaut son sociétariat l'année suivante. Dans le théâtre moderne, il campe avec autorité et bonhomie les grands bourgeois d’Émile Augier (Le Gendre de Monsieur Poirier), Labiche et Courteline. Il joue Maurice Donnay, Eugène Brieux (Blanchette), Daudet (Sapho), Saint-Georges de Bouhélier (Les Flambeaux de la noce), etc.
Honnête et courageux, nommé commissaire aux comptes, il ne craint pas de donner son opinion sur les problèmes de gestion et se montre solidaire de Pierre Fresnay au moment de son départ. Il est mis à la retraite en 1931, alors qu'il atteint enfin l'âge de ses rôles.
Il quitte dignement la Comédie-Française, dont pendant près de trente ans il a servi scrupuleusement le Répertoire.

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24