Claude-Charles
Cartigny

227e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1811 ; sociétaire en 1814 ; doyen en 1831 ; retraité en 1831.

Orphelin de bonne heure, il exerce toutes sortes de métiers, dont celui de comédien, avant de s'engager dans l'armée napoléonienne, dont il démissionne en 1810. Il suit à Paris les leçons de Baptiste aîné et débute en 1811 à la Comédie-Française dans les rôles d'Hector du Joueur, et de Labranche de Crispin rival de son maître. Il joue les « petites et grandes livrées » pendant les premières années de sa carrière, puis en 1820, prend possession de l'emploi, tenu auparavant par Michot, des « manteaux, grimes et financiers ». C'est ainsi qu'il reprend avec succès le rôle de Monsieur Jourdain (Le Bourgeois gentilhomme) et celui du Capitaine Copp dans La Jeunesse de Henri V, de Collé, qu'il donnera encore à sa représentation de retraite (en 1840), bien qu'il ait quitté la Comédie en 1831. En Belgique, il dirige tour à tour les théâtres de Bruxelles et d'Anvers, puis s'installe en Angleterre à la tête du Théâtre français de Londres. Ruiné après 1848, il rentre à Paris où il mourra en 1852.