Elisabeth
de Balicourt

101e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1727 ; sociétaire en 1728 ; retraitée en 1738.

Tragédienne, élève de Mademoiselle Desmares et parente de Quinault, elle remporte de très grands succès, notamment dans La Médée de Longepierre, où Mademoiselle Clairon se distinguera après elle. Titulaire, malgré sa jeunesse de l'emploi des reines, elle interprète Agrippine, Clytemnestre, Cornélie, mais les auteurs contemporains ne lui fournissent pas de rôles à sa mesure. Sa santé l'oblige à se retirer prématurément.
La réputation de Mademoiselle Dumesnil puis de Mademoiselle Clairon, qui lui succédèrent dans son emploi, fit tomber dans l’oubli le nom de celle qui devait être la meilleure tragédienne de son temps.