Jean
Le Poulain

467e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1978 ; sociétaire en 1980 ; administrateur général de la Comédie-Française de 1986 à 1988.

Trente ans d'une carrière extrêmement riche et variée précèdent son entrée à la Comédie-Française.
Lorsqu'il quitte le Conservatoire (classe de Georges Le Roy) en 1949 avec un premier prix de Comédie et l'expérience de cinq années de figuration à la Comédie-Française, il joue sur diverses scènes : à l'Odéon, à l'Atelier (Barrabas de Michel de Ghelderode), à l'Œuvre, au TNP (Mère Courage de Brecht, Le Cid de Corneille et Le Prince de Hombourg de Kleist, avec Gérard Philipe).

En 1952, il fonde avec Roger Harth sa propre compagnie et monte le Faust de Marlowe, sa première mise en scène. De Labiche à Shakespeare, d'Audiberti (l'admirable Hoberaute) à Claudel (L’Otage), de Maïakovski (La Punaise) à Anouilh, il met en scène ou interprète les textes les plus divers et les plus difficiles, tout en faisant des incursions sur le théâtre de boulevard, avec Feydeau, Marcel Achard, Offenbach (une Périchole burlesque) et Jean Marsan. Il est aussi l'homme des festivals, d'Angers à Vaison-la-Romaine, en passant par Aix-en-Provence avec un Mozart-Pergolèse en 1974.
Après Volpone à Lyon, il monte en 1977, au théâtre de l'Atelier, Le Faiseur de Balzac, qui lui vaut le prix du Brigadier et le prix Balzac. Il joue Miam Miam de Jacques Deval au théâtre Marigny où il a auparavant mis en scène La Contessa de Maurice Druon, avec Elvire Popesco, lorsqu'il est engagé à la Comédie-Française, dans la perspective de reprendre les grands rôles du répertoire laissés vacants depuis la mort de Jacques Charon. À la Comédie-Française, il a mis en scène La Grande Catherine de Bernard Shaw, Les Italiens à Paris de Charles Charras et André Gille d'après les canevas de Gherardi, ainsi que Le Voyage de Monsieur de Perrichon d’Eugène Labiche et Édouard Martin, dont il interprète le rôle principal.

Comédien capable des charges les plus burlesques, il est aussi attentif aux textes classiques et s'intéresse aux œuvres contemporaines. Aussi ses débuts à la Comédie-Française sont-ils éclectiques. Après une première apparition – cocasse – dans le Pangloss de Candide au cours de la soirée littéraire consacrée à Voltaire, il joue Argan du Malade imaginaire, mais aussi Shaoul de Dave au bord de mer de René Kalisky. Il continue avec Orgon (Tartuffe) et Monsieur Jourdain ou encore le roi Ignace dans Yvonne, princesse de Bourgogne de Gombrowicz.
Dans la tradition vaudevillesque, où il excelle, il est l'interprète virevoltant de Poche et de Chandebise dans La Puce à l'oreille et du général Petypon du Grêlé dans La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau. Il fait, hors Comédie-Française, et notamment dans les festivals, de très nombreuses mises en scène – une soixantaine depuis ses débuts – dont plusieurs Shakespeare (La Nuit des rois, Le Marchand de Venise), un Calderón (L'Alcade de Zalamea) et du Molière (Le Bourgeois gentilhomme et Le Malade imaginaire).

Au cinéma, on l'a vu dans un certain nombre de films : Le Bossu, Les Mystères de Paris... et les très singuliers Ibis rouge et Divine de Patrice Chéreau.
À la télévision, amuseur patenté, il a réalisé de nombreuses émissions, dramatiques et variétés. Il a participé activement à la série « Au théâtre ce soir ». Parmi ses dernières interprétations au petit écran, citons La Belle Vie de Jean Anouilh et La Mort de Staline où il incarnait un inquiétant Beria.
Sa réflexion personnelle sur le métier de comédien et surtout sur le « comique » a débouché sur deux ouvrages : Je rirai le dernier et L'Agonie du pitre.

Il est nommé administrateur général de la Comédie-Française en 1986, se voit promettre l’attribution du Théâtre du Vieux-Colombier, mais disparaît brutalement le 1er mars 1988.

À la Comédie-Française

1987-1988

1984-1985

1983-1984

1982-1983

1981-1982

1980-1981

1979-1980

  • Tartuffe

    de Molière Mise en scène Jean-Paul Roussillon

    Orgon

    Richelieu

  • Le Malade Imaginaire

    de Molière Mise en scène Jean-Laurent Cochet

    Argan

    Richelieu

  • Dave au bord de mer

    de René Kalisky Mise en scène Antoine Vitez

    Shaoul, Shaoul Ben Qish

    Odéon

  • La Puce à l'oreille

    de Georges Feydeau Mise en scène Jean-Laurent Cochet

    Victor-Emmanuel Chandebise ; Poche

    Richelieu

1978-1979

  • La Puce à l'oreille

    de Georges Feydeau Mise en scène Jean-Laurent Cochet

    Victor-Emmanuel Chandebise ; Poche

    Richelieu

Journées du patrimoine

Les visites du Patrimoine du 18/19 septembre 2021 sont déjà complètes ! Nous avions 180 places pour 600 demandes.

Toutefois, nous organisons toute l'année des visites-conférences (les mêmes que celles proposées lors des Journées du Patrimoine) tous les week-end à 11h , aussi, nous vous invitons à consulter notre site.

PASSE SANITAIRE

Suite aux annonces du Président de la République du lundi 12 juillet, et conformément au décret n°2021-955 du 19 juillet 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, le passe sanitaire doit être mis en place pour tous les rassemblements de 50 personnes ou plus.
À compter du 21 juillet 2021, il est donc nécessaire pour accéder à nos trois salles. Le passe sanitaire est en vigueur à la Comédie-Française pour les spectateurs majeurs depuis le 21 juillet. Attention, il sera demandé aux spectateurs à partir de 12 ans dès le 30 septembre 2021.

MISE EN PLACE POUR LES SPECTATEURS

Le passe sanitaire concerne tous les spectateurs âgés de 18 ans et plus à compter du 21 juillet 2021 et il sera demandé aux spectateurs à partir de 12 ans dès le 30 SEPT 2021. Seuls les spectateurs munis d'un passe sanitaire seront admis en salle. L'application du passe sanitaire pour les jeunes de 12 à 17 ans est repoussée au 30 août 2021. Le passe sanitaire prend la forme d'un QR code disponible dans l’application Tous anti-Covid ou téléchargeable depuis le site ameli.fr
Le passe sanitaire est valide pour l’admission en salle lorsqu’il atteste :

  • soit d’une vaccination complète : 7 jours après la deuxième injection pour tous les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ; 4 semaines après l'injection pour les vaccins à une seule injection (Janssen) ; 7 jours après l'injection pour les personnes ayant eu la Covid ;
  • soit d’un test PCR ou Antigénique négatif de moins de 72h ;
  • soit le résultat d’un Test RT-PCR positif attestant du rétablissement de la Covid, datant d’au moins 11 jours et de moins de six mois.

Les autotests ne sont pas considérés comme un passe sanitaire valide. Ils ne permettent donc pas l'entrée en salle.

Le port du masque demeure obligatoire pendant toute la durée de la présence dans le bâtiment (en salle comme dans les circulations).

SAISON 21/22


COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.


VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.