Julien
Bertheau

403e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1936 ; sociétaire en 1942 ; retraité en 1958.

Après avoir été comédien-régisseur au théâtre de la Porte-Saint-Martin, il suit les cours de Leitner au Conservatoire, dont il sort avec un premier accessit de Comédie. Il étudie avec Dullin à l'Atelier, joue à la Comédie des Champs-Élysées, puis chez Jouvet (Horace, dans L’École des femmes) avant d'être engagé à la Comédie-Française où il débute dans les jeunes premiers de Musset (au cours de sa carrière il interprétera Fortunio, Perdican, Silvio, Octave, Fantasio...).

Il se fait remarquer dans le rôle de Judas (A souffert sous Ponce Pilate, Paul Raynal), joue les jeunes premiers de Marivaux et de Labiche. Il participe à la création des Mal-aimés de Mauriac, du Soulier de satin de Claudel, de la Reine morte de Montherlant (rôle de don Pedro) et des Fiancés du Havre de Salacrou. À l'Odéon Salle Luxembourg, il met en scène et interprète La Peine capitale de Claude-André Puget (1948), Six personnages en quête d'auteur de Pirandello, joue Bourdet, Hériat, Sarment, Obey (L’Homme de cendres, un de ses grands rôles). Il monte Shakespeare (Roméo et Juliette, Un conte d'hiver…).

Il met en scène plus de trente-cinq pièces à la Comédie-Française et presque autant sur les boulevards, en province (notamment au festival de Lyon-Charbonnières) et à l'étranger. Il participe à de nombreuses émissions de télévision et tourne une vingtaine de films.

Après son départ de la Comédie-Française, il remporte de très grands succès aux côtés de Pierre Fresnay dans Le Neveu de Rameau, d'après Diderot et L'Idée fixe, d'après Paul Valéry. Il consacre également une partie de son temps à l'enseignement

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24