Madeleine
Brohan

273e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1850 ; sociétaire en 1852 ; retraitée en 1885.

Sœur cadette d'Augustine et fille de Suzanne, elle est aussi l'élève de Samson au Conservatoire, qu'elle quitte avec un premier prix de Comédie remporté à seize ans et demi. Elle est aussitôt engagée à la Comédie-Française où elle crée Les Contes de la Reine de Navarre de Scribe (1850).
Sociétaire deux ans plus tard, elle crée Marianne des Caprices de Marianne de Musset, Mademoiselle de La Seiglière de Jules Sandeau, joue Marivaux et Molière (notamment Célimène du Misanthrope). Elle épouse l'auteur Mario Uchard, dont elle ne tarde pas à se séparer, et qui tire de l'histoire de leur rupture une pièce à succès : La Fiammina. Elle va jouer à Saint-Pétersbourg et revient à la Comédie interpréter Elmire dans Tartuffe et créer le rôle de la Marquise du Lion amoureux, de Ponsard.
Pendant le siège de Paris en 1870, elle participe activement à l'organisation de l'ambulance installée dans le foyer du théâtre, puis aborde des rôles plus marqués qui conviennent à son âge et à sa silhouette. Son dernier rôle est celui de la Duchesse, dans Le Monde où l'on s'ennuie de Pailleron (1881).
Elle quitte la Comédie en 1885 et vit retirée jusqu'à sa mort qui survient en 1900.

Bienvenue

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate