Marie-Jeanne Le Maignen
dite MLLE BRILLANT

133e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1750 ; sociétaire en 1750 ; retraitée en 1758.

Elle débute à l'opéra-comique à la Foire Saint-Germain et sa verve plaît au public. Elle fait ensuite partie de la troupe du maréchal de Saxe en Flandre, revient à Paris en 1750 et débute à la Comédie-Française dans les rôles de Lucinde (L'Homme à bonnes fortunes, de Baron) et Agathe (Les Folies amoureuses, de Regnard).
Elle consacre l'essentiel de sa carrière à la Comédie-Française aux emplois de grandes confidentes, qu'elle interprète avec une intelligence à laquelle Mademoiselle Clairon rend hommage dans ses Mémoires. Retirée en 1758, elle revient pour jouer une seule fois en 1766 un rôle de confidente dans Sémiramis, de Voltaire. Elle était l'élève de Mademoiselle Dumesnil.