Marie-Anne Florence Bernardy Nones
dite MLLE FLEURY

196e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1784 ; sociétaire en 1791 ; retraitée en 1807.

Après des débuts en province dans une troupe ambulante d'opéra-comique, sur les conseils de Mlle Clairon, elle suit les cours de Larive, lui-même élève favori de la grande tragédienne. Elle débute une première fois, en 1784, dans Iphigénie de Racine et Zaïre de Voltaire, une deuxième fois, en 1786, notamment dans Hypermnestre de Lemierre. Elle est engagée « aux appointements » et sera reçue sociétaire en 1791 pour jouer les seconds rôles et jeunes premières tragiques. Elle interprète Rodogune, Pulchérie, Eriphile, Andromaque...

En 1793, elle est emprisonnée avec les autres membres de la troupe, épouse en 1794 le docteur Chevetel, revient dans la troupe reconstituée pour la réunion de 1799. Elle a vieilli avant l'âge, s'est courbée et n'a plus la grâce exigée par son emploi.

Elle quitte la Comédie en 1807 et se retire à Orly, dont son mari est devenu maire.