Jean Mauduit
dit LARIVE

168e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1770 ; sociétaire en 1775 ; retraité en 1788.

Après une jeunesse aventureuse, Jean Mauduit, encouragé par Le Kain, réussit à se faire engager par la Montausier à Tours. Mademoiselle Clairon, sensible à sa beauté, en fait son élève préféré et le protège pour ses débuts à la Comédie-Française, en 1770, dans Alzire (rôle de Zamore) et Mahomet, de Voltaire. Le succès est médiocre, aussi Larive repart-il jouer à Bruxelles, puis à Lyon. En 1775, il est rappelé à la Comédie où il débute à nouveau dans Oreste d'Iphigénie en Tauride de Guimond de La Touche. À la mort de Le Kain, en 1778, il est en passe de devenir le premier acteur tragique de la troupe, mais si Le Kain était laid, il avait une sensibilité que le beau Larive n'a pas. Il fait néanmoins de très nombreuses créations, du Pygmalion de Jean-Jacques Rousseau, avec Mademoiselle Raucourt, au Coriolan de La Harpe... Il joue Racine et Corneille, mais remporte de plus grands succès dans les « chevaliers » de Voltaire et de Buirette de Belloy. À partir de 1780, il s'absente de plus en plus fréquemment de Paris pour faire en province des tournées – triomphales. Il est aussi l'auteur-interprète d'un « mélodrame » : Pyrame et Thisbé.
En 1788, sifflé par le public dans le rôle d'Orosmane (Zaïre), il préfère quitter la Comédie et reprendre ses tournées. En 1790, il revient « en représentation » à titre exceptionnel, jouer l’Œdipe de Voltaire, ainsi que La Mort de César et Le Festin de pierre. Il participe, l'année suivante, à la « panthéonisation » de Voltaire.

En 1793, bien que ne faisant plus partie officiellement de la troupe des Comédiens français, il est emprisonné avec eux. À sa libération, on le voit au théâtre Feydeau et rue Louvois, mais, devant la gloire montante de Talma, il préfère retourner à ses succès provinciaux.
Retiré de la scène, il se consacre, après 1800, à l'enseignement et publie des Réflexions sur l'art théâtral (1801) et son Cours de déclamation (1804-1810).
Couvert d'honneurs, membre de l'Institut, lecteur du roi Joseph de Naples, il terminera sa vie à Montlignon, commune dont il a été le premier maire en 1800.

IMPORTANT

Dans le cadre des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du virus Covid-19, nous devons annuler tous les événements programmés dans nos différentes salles du 30 octobre au 1er décembre 2020 inclus.

Spectacles concernés :
Théâtre Marigny
- Le Côté de Guermantes
d'après Marcel Proust
adaptation et mise en scène Christophe Honoré

- Le Malade imaginaire
de Molière
mise en scène Claude Stratz

Studio Marigny
- Bajazet
de Jean Racine
mise en scène Éric Ruf

- Les Serge (Gainsbourg point barre)
adaptation et mise en scène Stéphane Varupenne et Sébastien Pouderoux

Théâtre du Vieux-Colombier
- Le roi s'amuse
d'après Victor Hugo
mise en scène et adaptation Aurélien Hamard-Padis

- Sans famille
d’après Hector Malot
mise en scène Léna Bréban

Studio-Théâtre
- Singulis / La Pensée, la Poésie et le Politique
de Karelle Ménine et Jack Ralite
conception et interprétation Christian Gonon

- Hansel et Gretel
d'après les frères Grimm
adaptation libre et mise en scène Rose Martine

Voici la démarche à suivre pour les personnes souhaitant être remboursées de leurs billets pour des représentations annulées entre le 30 octobre et le 1er décembre 2020 inclus. Sachant que nous ne pouvons pas proposer de report et que les demandes de remboursement seront traitées dans un délai maximum de six mois.

► pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr le remboursement se fera automatiquement sur le compte bancaire de la carte ayant servi au paiement des places

► pour les billets achetés auprès de la Comédie-Française par les autres canaux (téléphone, guichets), merci de bien vouloir nous retourner un RIB au nom de la réservation en indiquant la référence de votre commande et le montant du remboursement à effectuer dans le sujet de votre courriel et dans un délai de six mois maximum à compter d'aujourd'hui par courriel à l'adresse reservation.reponse@comedie-francaise.org

► pour les billets achetés auprès des revendeurs (FNAC, TickeTac, ThéâtreOnline...), le remboursement se fera directement auprès d'eux

Les mesures de confinement ne nous permettent pas encore de traiter le courrier postal. Dans ces circonstances, seules les demandes de don ou de remboursement reçues par mail seront traitées dans les meilleurs délais.

Vous êtes nombreux à nous avoir signalé votre souhait de ne pas être remboursés de vos billets pour des représentations annulées entre le 30 octobre et le 1er décembre 2020 inclus en soutien à la Comédie-Française et au spectacle vivant. Vous pouvez si tel est le cas nous le signaler dès que possible en écrivant par courriel à l'adresse reservation.reponse@comedie-francaise.org
— dans l'objet de votre courriel "DON"
— dans le corps du message : la référence de votre commande, le(s) spectacle(s) concerné(s)et le montant total correspondant
— votre NOM et Prénom ainsi que votre adresse postale
Vous recevrez un reçu fiscal permettant de déduire 66% du montant de votre don sur l'impôt sur le Revenu de 2021.
Merci de nous répondre dans les meilleurs délais afin que votre demande soit prise en compte avant le remboursement automatique de votre commande (achat de vos billets sur notre site Internet) ou avant la réception et le traitement de votre RIB (achat par téléphone ou aux guichets)

Nous vous remercions chaleureusement pour votre soutien.

COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.