Mademoiselle de La Motte

93e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1722 ; sociétaire en 1722 ; retraitée en 1759.

De bonne famille, Marianne-Hélène de Mottes, dite Mademoiselle de La Motte, quitte le couvent pour suivre l'homme qu'elle aime. Elle débute à la Comédie-Française en 1722, sous le nom de Mademoiselle Dufresne – qu'elle abandonne très vite –, dans les rôles de Cléopâtre (Rodogune de Pierre Corneille) et Élisabeth (Le Comte d'Essex de Thomas Corneille). Elle est reçue la même année, mais laisse les reines de tragédie au profit des « caractères », jadis joués par des hommes. Elle y réussit parfaitement et tient cet emploi jusqu'à sa retraite, en 1759, non sans y avoir formé sa nièce, Mademoiselle de Lachassaigne. Amie d'Adrienne Lecouvreur, elle resta liée au maréchal de Saxe, s'entremettant parfois dans ses aventures amoureuses.

  • Découvrez

    Notre vente de costumes de scène du jeudi

  • La Comédie-Française

    en tournée

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24