La Petite Fille aux allumettes

de Hans Christian Andersen
Mise en scène Olivier Meyrou

Studio

Du 20 novembre 2014 au 4 janvier 2015

Studio

La Petite Fille aux...

2014-11-20 00:00:00 2015-01-04 00:00:00

La Petite Fille aux allumettes, publiée en 1845 au Danemark, est l’un des contes les plus connus d’Andersen. C’est aussi l’un des plus tristes.

Marqué par la « cruauté terrible » de cette histoire et ses résonances à notre époque, le metteur en scène Olivier Meyrou la transpose dans un décor pictural traversé d’un caddie, de cartons et de plastiques, lambeaux de notre société contemporaine. Constamment ballottée entre sa mère absente et son père violent, le personnage de la Petite Fille essaie néanmoins, par la simple force du jeu, de transformer son quotidien mortifère en éclats de vie oniriques, le temps d’une allumette enflammée.


Hans Christian Andersen, l'auteur
Pauvre et orphelin de bonne heure, Hans Christian Andersen (1805-1875) part tenter sa chance à Copenhague dès l’âge de 14 ans. Tout au long de sa vie, il écrit des romans, souvent inspirés par son propre parcours. Auteur de plusieurs autobiographies et d’une correspondance volumineuse, on lui doit aussi un imposant journal. C’est pourtant la rédaction de ses contes, étalée sur plus de quarante ans, qui a assuré à l’auteur danois sa renommée mondiale. Appartenant depuis longtemps au patrimoine de l’humanité, ses histoires se distinguent par une utilisation habile de la langue populaire, des descriptions d’émotions subtiles enchâssées dans l’univers merveilleux du conte.

Olivier Meyrou, le metteur en scène
Après des études en littérature, Olivier Meyrou entre à la Femis. Il poursuit ses études à New York et réalise ses premiers documentaires, Bye-Bye Apartheid puis Au-delà de la haine et Célébration – tous deux primés au festival de Berlin en 2006 et 2007 –, L’Avocat du diable et Parade. Il s’intéresse au théâtre acrobatique et signe les mises en scène des spectacles Acrobates et Tu. Olivier Meyrou s’appuie sur le réel pour en tirer des formes de fiction. En donnant une place importante à l’image et au son, Olivier Meyrou a souhaité créer des lignes de fuite, sans « édulcorer le contenu de l’histoire, qui est d’une cruauté terrible ».

Équipe Artistique

Adaptation : Amrita David et Olivier Meyrou
Mise en scène : Olivier Meyrou
Scénographie : Gilles Taschet
Lumières : Nicolas Boudier
Création vidéo : Loïc Bontems et Olivier Meyrou
Création sonore : Sébastien Savine
Musique originale : François-Eudes Chanfrault
Collaboration artistique : Amrita David

Distribution

La troupe

En vidéo : Catherine Samie, Éric Génovèse et Matias Pilet

Spectacle à partir de douze ans.

Avec le soutien d'Haribo.

Bienvenue

Les journées du Patrimoine

Les visites-conférences pour les journées du Patrimoine, les 21 et 22 septembre 2019, sont d'ores et déjà complètes.

Nous vous invitons à consulter notre page Visiter pour réserver une visite-conférence guidée pour les particuliers, tous les week-end à 11h.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.