Lampedusa Beach

de Lina Prosa
Mise en scène Christian Benedetti

Studio

4 28 avril 2013

Studio

Lampedusa Beach

2013-04-04 00:00:00 2013-04-28 00:00:00

Une « charrette de la mer » pleine de réfugiés coule dans le détroit en face de Lampedusa. Les naufragés, dans l’obscurité de la nuit, se débattent en criant dans l’eau.

Alors que la plupart d’entre eux se noient et que le silence se fait, une jeune femme, Shauba, parvient à s’accrocher à ses lunettes de soleil comme à une bouée de sauvetage, le temps de raconter, dans un long monologue à la poésie abrupte, son odyssée : le temps de l’espoir, celui de la préparation, de la traversée et de la mort. Avant de sombrer au fond de la mer, elle trouve la force d’interpeller les dirigeants de ce monde – qu’ils soient européens ou africains – et de leur demander de faire face à leurs responsabilités face à la tragédie qu’elle personnifie.


Lina Prosa, l'auteur
Lina Prosa, auteur de théâtre, vit à Palerme où elle dirige le Teatro Studio Attrice /Non, espace de recherche théâtrale dans le cadre du Progetto Amazzone (Mythe – Science – Théâtre), réalisé avec la collaboration d’Anna Barbera.
Son écriture en mouvement traverse les zones d’ombre de la contemporanéité à la recherche d’une poésie de la condition humaine qui dépasse les limites, les frontières et les homogénéisations culturelles. Dans sa dramaturgie c’est la parole qui invente la scène dans laquelle prime parfois le monologue choral, parfois le dialogue.
Ses choix de rencontres se portent sur des acteurs et des metteurs en scène sensibles à la recherche de langages innovants, comme Massimo Verdastro, avec qui elle conduit notamment le projet Cantiere Euripide/Ecuba&Company (Palerme, 2012) et écrit l’épisode final de sa pièce Satyricon una Visione Contemporanea (Nell’anno di grazia post naufragium), représenté au Teatro Il Vascello de Rome, au Piccolo Teatro de Milan, au Teatro Goldoni de Venise). Elle a également collaboré avec Giancarlo Cauteruccio qui a dirigé Filottete e l’infinito Rotondo (Palerme en 2004), texte faisant partie de la collection « Migrazioni » publié en Italie aux éditions della Meridiana.
Depuis quelques années le théâtre français est très attentif à ses textes, traduits par Jean-Paul Manganaro et publiés aux Solitaires Intempestifs. Certains de ses textes ont déjà été mis en scène en France sous des formes variées. Lampedusa Beach a été lu par Marie-Sophie Ferdane au Théâtre du Vieux-Colombier en 2011 et sera mis en scène par Christian Benedetti au Studio-Théâtre (en avril 2013). En Italie, ce texte a reçu le prix national Annalisa Scafi pour le théâtre engagé (à Rome en 2005) et le prix national Anima pour le théâtre (à Rome en 2007). Programme Penthésilée / Entrainement pour la bataille finale a été lu par Léonie Simaga au Studio-Théâtre en 2008, et a été mis en espace au Brésil dans la traduction de Laymert Santos par Rejane Reinaldo (à Fortaleza en 2009). Cassandre on the Road a été lu par Valérie Lang à l’Odéon-Théâtre de l’Europe dans le cadre de Face à face / Paroles d’Italie pour les scènes de France en 2009.
Plusieurs de ses textes font l’objet de discussions et de réflexions dans les universités de Pavie, de Barcelone, de Sienne, à la Sorbonne, à l’ESAD, à Paris X-Nanterre, et Lille-III.

Christian Benedetti, le metteur en scène
Christian Benedetti est né en 1958 à Marseille. Il intègre le Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris avec Antoine Vitez pour professeur et se perfectionne à Moscou, à Budapest et à Prague. Acteur, il joue au théâtre sous la direction de Marcel Bluwal, d’Antoine Vitez, de Sylvain Creuzevault et, au cinéma, de Michel Deville et de Michael Haneke. Il enseigne à l’école du Théâtre national de Chaillot, à l’ENSATT, à l’ESAD, au Conservatoire de Paris. Il met en scène une dizaine de pièces (Molière, Strindberg, Molnar, Brecht) avant de fonder en 1997 le Théâtre-Studio à Alfortville, un lieu de recherche et de fabrique où de nombreux auteurs sont associés – parmi lesquels Edward Bond, Biljana Srbljanovic, Gianinia Carbunariu, dont il crée plusieurs textes. Il met aussi en scène en France, en Angleterre, en Roumanie et en Biélorussie des pièces de Mark Ravenhill et de Sarah Kane, dont il crée, en 2001, 4.48 Psychose. En 2011, il signe une mise en scène de La Mouette de Tchekhov et, en 2012, celle d’Oncle Vania.

Équipe Artistique

Traduction : Jean-Paul Manganaro
Mise en scène et scénographie : Christian Benedetti
Lumières : Dominique Fortin
Assistante à la mise en scène : Elsa Granat

Distribution

La troupe

PASS SANITAIRE

Suite aux annonces du Président de la République du lundi 12 juillet, et conformément au décret du Décret n° 2021-955 du 19 juillet 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, le pass sanitaire doit être mis en place pour tous les rassemblements de 50 personnes ou plus.
À compter du 21 juillet 2021, il est donc nécessaire pour accéder à nos trois salles.

MISE EN PLACE POUR LES SPECTATEURS

Le pass sanitaire concerne tous les spectateurs âgés de 18 ans et plus à compter du 21 juillet 2021. Seuls les spectateurs munis d'un pass sanitaire seront admis en salle. L'application du pass sanitaire pour les jeunes de 12 à 17 ans est repoussée au 30 août 2021. Le pass sanitaire prend la forme d'un QR code disponible dans l’application Tous anti-Covid ou téléchargeable depuis le site ameli.fr
Le pass sanitaire est valide pour l’admission en salle lorsqu’il atteste :

  • soit d’une vaccination complète : 7 jours après la deuxième injection pour tous les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ; 4 semaines après l'injection pour les vaccins à une seule injection (Janssen) ; 7 jours après l'injection pour les personnes ayant eu la Covid ;
  • soit d’un test PCR ou Antigénique négatif de moins de 48h ;
  • soit le résultat d’un Test RT-PCR positif attestant du rétablissement de la Covid, datant d’au moins 11 jours et de moins de six mois.

Les autotests ne sont pas considérés comme un Pass sanitaire valide. Ils ne permettent donc pas l'entrée en salle.

Le port du masque demeure obligatoire pendant toute la durée de la présence dans le bâtiment (en salle comme dans les circulations).

SAISON 21/22


COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.


VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.