Pour un oui ou pour un non

de Nathalie Sarraute
Mise en scène Léonie Simaga

Vˣ-Colombier

13 février 2 mars 2008

Vˣ-Colombier

Pour un oui ou pour un...

2008-02-13 00:00:00 2008-03-02 00:00:00

Pas mal de temps qu’ils ne se sont pas vus. Mais, au fait pourquoi ? demande H1 à H2.

Peut-être pour pas grand-chose, mais au fur et à mesure de leur conversation, les deux amis qui voulaient tirer au clair un malentendu voient s’amplifier leur tourment. Où l’on constate que les batailles qui couvent sous les mots, celles que l’on livre « pour un oui ou pour un non », s’avèrent pour l’amitié parfois plus meurtrières que les combats de cape et d’épée. « Pour un oui ou pour un non est un travail de recherche non seulement sur le ressenti mais aussi sur sa manière de s’exprimer à l’extérieur, et notamment dans l’intonation. Quelque chose d’infime, une intonation, a été interprétée par quelqu’un et cela a déclenché un drame intérieur. C’est le comble du théâtre ; une interprétation de ce qui est dit et comme c’est dit, qu’est-ce que ça recèle et qu’est-ce que ça révèle. »
(N.S., Acteurs, n° 34, 1986.)


Nathalie Sarraute, l'auteur
Née en Russie en 1900 dans une famille d’intellectuels juifs, s’installe très jeune à Paris. Après des études d’anglais, d’histoire, de sociologie et de droit, elle épouse en 1925 l’avocat Raymond Sarraute. Elle-même inscrite au barreau, plaidera jusqu’en 1941. Fervente lectrice et passionnée de littérature, elle commence à écrire en 1932 les premiers textes de Tropismes, publiés sans beaucoup d’échos en 1939. Après-guerre, soutenue par l’admiration de ceux qu’elle estime, elle écrit Martereau (1953), L’Ère du soupçon (1956) un des textes fondateurs du Nouveau Roman, et obtient une consécration internationale avec la publication du Planétarium en 1959. En 1964, elle reçoit le prix international de Littérature pour Les Fruits d’or. C’est aussi dans les années soixante qu’elle commence à écrire du théâtre. Elle est l’auteur de six pièces : Le Silence (1967), Le Mensonge (1967), Isma (1973), C’est beau (1975), Elle est là (1978), Pour un oui ou pour un non (1982). Elle poursuivra son œuvre jusqu’à sa mort, à Paris, en 1999.

Léonie Simaga, la metteur en scène
Diplômée de Sciences Po Paris, Léonie Simaga s’est formée à l’École du Studio d’Asnières puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris où elle a travaillé notamment avec Nada Stancar, Muriel Mayette-Holtz, Joël Jouanneau, Simon Abkarian et Jean-Michel Rabeux. À la Comédie- Française, elle a joué en tant qu’artiste auxiliaire dans Esther de Racine, mise en scène par Alain Zaepffel, Papa doit manger de Marie NDiaye mis en scène par André Engel avant d’entrer dans la Troupe en juillet 2005. Depuis, on a pu la voir dans L’Amour médecin suivi deLe Sicilien ou l’Amour peintre de Molière (rôles de la Comédie, de Lucinde et de Climène) mis en scène par Jean- Marie Villégier et Jonathan Duverger avec William Christie et les Arts Florissants, dans Fables de La Fontaine (rôles de la Bergère, du Chat, de la Couleuvre et du Moucheron) mises en scène par Bob Wilson, dans Le Menteur de Pierre Corneille (rôle de Lucrèce) et dans Le Cid de Corneille (rôle de l’Infante puis de Chimène) mis en scène par Brigitte Jaques-Wajeman.

Salle
-logo-2016-comedie-francaise-cmjn-vx-colombier-adresse-01

Équipe Artistique

Mise en scène : Léonie Simaga
Décor : Géraldine Allier
Lumières : Franck Thévenon

Distribution

La troupe

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

Ouvertures des ventes pour les représentations de SEPT 2024 à MARS 2025 :

  • JEU 6 JUIN à 11h : achat des Cartes 2024-2025 et des places aux tarifs Cartes
  • JEU 13 JUIN à 11h : achat des places pour tous les publics individuels et les groupes

Éric Ruf dévoilera la programmation de la saison 2024-2025 LUN 27 MAI à 18h30 au Théâtre du Vieux-Colombier.
Cette présentation de saison sera diffusée EN DIRECT Ici, sur notre chaine YouTube et sur notre compte Facebook.
Vous pourrez télécharger la brochure et le calendrier à l’issue de la retransmission.

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Urgence attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

vigipirate-urgenceattentat2