Joseph
Vanhove

176e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1777 ; sociétaire en 1779.

Fils d'un cafetier de Lille, il débute au théâtre en province et à l'étranger. Il épouse en Hollande sa camarade Andrée Coche, qui lui donne deux filles dont la cadette épousera Talma en secondes noces.

Joseph Vanhove est appelé à la Comédie-Française en 1777 pour doubler Brizard dans les pères nobles et les rois de tragédie. Il débute dans Auguste de Cinna. Arnault, auteur de Marius à Minturnes – un de ses plus grands succès –, avoue avoir tiré profit de ses défauts-mêmes pour créer le personnage de Marius. Reçu sociétaire en 1779, il est de ces acteurs utiles qui ne refusent jamais un rôle, même « mauvais ». Il crée, en 1784, Basile dans Le Mariage de Figaro. Arrêté en 1793, il est relâché au bout de cinq mois, à condition d'entrer au Théâtre de la République où joue déjà Talma. En 1799, il est conservé dans la troupe réunie, bien qu'il ait épaissi et que son débit soit devenu monotone ; il rend encore de nombreux services dans ses meilleurs rôles (Don Diègue du Cid, Coucy d'Adélaïde Du Guesclin, etc.). Il a créé plus de 50 rôles, notamment aux côtés de Talma, dans les adaptations de Ducis d'après Shakespeare.

Tombé malade chez son gendre, à Brunoy, c'est là qu'il meurt en 1803 et est enterré dans le jardin de cette maison de campagne de Talma, aujourd'hui disparue au profit d'un complexe immobilier.

  • Découvrez

    Notre vente de costumes de scène du jeudi

  • La Comédie-Française

    en tournée

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24