Charles Étienne Botot
dit DANGEVILLE CADET

109e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1730 ; sociétaire en 1730 ; retraité en 1763.

Fils du danseur Dangeville et d'Anne-Catherine Desmares, neveu de Charles-Claude Dangeville, il débute à la Comédie-Française en 1730 dans le rôle-titre de Polyeucte et dans Le Français à Londres de Boissy.
Acteur médiocre, il est soutenu surtout par sa sœur, Marie-Anne, la plus célèbre et la plus douée de la famille. Il hérite d'une partie des rôles de son oncle – les niais –, et joue également les confidents de tragédie.
À la retraite de sa sœur, en 1763, il se retire aussi.