Émilie
Guyon

281e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1841 ; départ en 1843 ; retour en 1858 ; sociétaire en 1858.

Cousine germaine de Georges Guyon, elle quitte la province pour le rejoindre à Paris et l'épouser. Elle passe par le Conservatoire en 1838/1839 et joue avec son mari à la Renaissance dans La Fille du Cid de Casimir Delavigne. À la suite de Guyon, elle débute à la Comédie-Française en 1841, dans les premiers rôles du drame romantique et du répertoire tragique. Après deux années sans grand intérêt, elle rejoint le Boulevard, reste sept ans à l'Ambigu (1846/1852) et cinq à la Porte-Saint-Martin (1853/1857) où elle fait une brillante carrière dans le mélodrame. Sa beauté et sa sensibilité enthousiasment le public populaire. Elle remporte un énorme succès dans La Case de l'oncle Tom, puis dans Le Fils de la nuit.
Elle est alors réengagée à la Comédie-Française et est nommée sociétaire, reprenant les grands rôles tragiques laissés libres par la mort de Rachel. Mais la mode n'est plus à la tragédie. Elle joue alors les rôles marqués du répertoire, comme la Marquise du Philosophe sans le savoir ou Arsinoé du Misanthrope, interprète les mères et les duègnes. Elle épouse en secondes noces le frère de Madame Arnould-Plessy et meurt à Paris en 1878.

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24