Émilie
Leverd

221e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1808 ; sociétaire en 1809 ; retraitée en 1832.

Celle qui va se poser en rivale de Mademoiselle Mars commence par être danseuse dans le corps de ballet de l'Opéra. L'acteur Clozel remarque sa beauté et la fait débuter au Théâtre Louvois en 1804. Elle suit les cours de Florence et débute à la Comédie, en 1808, dans les rôles de Célimène (Le Misanthrope) et de Roxelane (Les Trois Sultanes de Favart). Elle triomphe dans ce dernier rôle, en chantant et s'accompagnant elle-même à la guitare. En représentation à Saint-Cloud, elle plaît à l'empereur, qui lui fait verser une gratification et lui assure un avancement rapide, facilité par la retraite de Mademoiselle Contat. Mademoiselle Leverd se retrouve donc, dans l'emploi des grandes coquettes, face à la redoutable Mademoiselle Mars. Les autorités, alertées par la querelle qu'alimentent journaux et intrigues de coulisses, finissent par concéder à Mademoiselle Mars le titre de chef d'emploi, avec Mademoiselle Leverd pour doublure, à la condition que cette dernière puisse jouer quatre ou cinq rôles importants en premier.
Brillante et piquante dans la comédie, elle n'a cependant ni la classe ni la diction impeccable de Mademoiselle Mars. Leur interprétation d'Elmire, dans Tartuffe, par exemple, est très différente : Mademoiselle Leverd la joue en grande coquette, Mademoiselle Mars en bourgeoise pudique.

En 1825, la petite vérole n'est pas sans ternir un peu sa beauté, sa taille s'épaissit et elle ajoute à son emploi ceux de « jeune mère » et de « mère noble ». Elle crée le rôle de Catherine de Médicis dans Henri III et sa cour d'Alexandre Dumas, puis se retire, en 1832.

Bienvenue

Samedi 15 décembre : nos salles sont ouvertes et les représentations sont maintenues. Cependant de nombreuses stations de métro et de RER seront fermées et les déplacements seront plus difficiles que d'habitude. Nous annoncerons tout changement éventuel sur notre site et sur Twitter.

Samedi 8 décembre : les représentations ont été annulées, vous trouverez les modalités de remboursement ci-dessous :
- pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr, le remboursement se fera automatiquement sur la carte ayant servi au paiement des places, sur simple demande par e-mail à reservation.reponse@comedie-francaise.org
- pour les billets achetés auprès de la Comédie-Française par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets), merci de bien vouloir nous retourner vos billets accompagnés d’un RIB et d'indiquer la référence de votre commande le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter d’aujourd’hui)- par email : reservation.reponse@comedie-francaise.org
- pour les billets achetés auprès de la FNAC et de Ticketac, le remboursement se fera directement auprès du revendeur.

Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate