Louis Henri
Feulie

156e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1764 ; sociétaire en 1766.

Un des meilleurs acteurs comiques que la Comédie-Française ait jamais comptés, selon le témoignage de ses contemporains. Louis Henri Feulie débute, sans formation particulière (mais disciple de Préville), en 1764, dans les rôles de Frontin du Muet, de Brueys et Palaprat, et de Labranche de Crispin rival de son maître, de Lesage. Il joue ensuite les différents Crispin du répertoire, les Frontin et les Sganarelle et fait preuve de la vivacité et de la finesse nécessaires à l'emploi des « valets ».
Reçu en 1766, il remet à la mode des pièces anciennes, comme Don Japhet d'Arménie de Scarron, où il parvient à faire rire sans jamais être vulgaire. De même son interprétation de Tartuffe, très différente de celle de son contemporain Auger, facilement grossier, est sans doute l'une de ses meilleures. Après avoir joué les valets et créé un certain nombre de rôles de l'emploi des « livrées » dans les comédies du temps, il s'apprête à jouer aussi les « manteaux ». Il crée par exemple le Lisimon de la Feinte par amour de Dorat en 1773, après avoir été Robert dans Eugénie de Beaumarchais, Picard dans Le Bourru bienfaisant de Goldoni, etc. Il incarne Lucas dans La Partie de chasse de Henri IV de Collé, créé chez Mademoiselle Dangeville en 1773. Mais lorsque, après la mort de Louis XV, l'interdiction qui frappait les représentations publiques de cette pièce est levée, Feulie est mort de la petite vérole (en octobre 1774) et c'est Auger qui crée officiellement le rôle.

Bienvenue

SAISON 2018-2019

— Voir toute la saison
— BILLETTERIE : ACHAT DES PLACES
Attention la vente des cartes est terminée pour la saison 2018-2019
Documents au format PDF :
Brochure de saison
Calendrier

ANNULATIONS

Entre le mardi 22 mai et le lundi 4 juin 2018, un mouvement de grève d'une partie des personnels a perturbé les représentations de la Salle Richelieu.
Dans ces conditions, il a été impossible de présenter la nouvelle production de La Locandiera de Carlo Goldoni mise en scène par Alain Françon et la décision a été prise d'en reporter la création à la saison 2018-2019.
Les spectateurs munis de billets pour les représentations de ce spectacle en juin et juillet 2018 trouveront ci-dessous les modalités de remboursement de leurs billets.

- pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr
merci de bien vouloir demander le remboursement de vos places le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter de ce jour) par courriel : reservation.reponse@comedie-francaise.org

- pour les billets achetés par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets),
merci de bien vouloir nous retourner vos billets accompagnés d’un RIB le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter de ce jour) par courriel : reservation.reponse@comedie-francaise.orgpar courrier : Comédie-Française - Service location - place Colette – 75001 Paris

- pour les billets achetés auprès de la FNAC
le remboursement se fera directement auprès du magasin

Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

Vigipirate

Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation.