Catherine Dupré
dite MLLE DE SEINE

96e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1724 ; sociétaire en 1725 ; retraitée en 1736.

Mademoiselle De Seine débute à la Cour puis à Paris dans le rôle d'Hermione (Andromaque, Racine) et y remporte un si grand succès que le roi lui offre l'habit de ses débuts à la Comédie. Elle joue ensuite Émilie (Cinna, P. Corneille), Laodice (Nicomède, P. Corneille) et le joli rôle d'Agathe dans Les Folies amoureuses de Regnard.

Voltaire lui confie dans Hérode et Mariamne le second rôle féminin, Salomé, dans lequel elle soutient la comparaison avec Adrienne Lecouvreur, qui interprète Mariamne. Elle épouse en 1727 l'acteur Quinault-Dufresne, l'un des fils de Jean Quinault.

Pendant les douze années de sa carrière qu'elle doit écourter pour raisons de santé, elle a joué de nombreuses princesses de tragédie, dans des œuvres aujourd'hui tombées dans l'oubli. Ses prestations dans le rôle de Tullie (Brutus de Voltaire), abandonné par Mademoiselle Dangeville, et dans la Didon de Lefranc de Pompignan laissèrent dans la mémoire de ses contemporains un souvenir durable.

Mademoiselle Clairon, qui l'entendit en privé déclamer des vers d'Électre, témoigne du talent et de la sensibilité d'une actrice que seule sa santé délicate empêcha de faire une très grande carrière.