Abraham Alexis Quinault
dit QUINAULT-DUFRESNE

73e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1712 ; sociétaire en 1712 ; retraité en 1741 ; doyen en 1740/1741.

Sans doute le plus talentueux et le plus beau des enfants Quinault et celui qui a laissé le plus grand souvenir. Il débute très jeune à la Comédie-Française dans l'Électre de Crébillon (1712). Élève de Ponteuil, il préfère la déclamation sobre et naturelle, héritée de Baron, à l'emphase pompeuse mise à la mode par Beaubour. À la retraite de ce dernier (1718), il reçoit en partage ses premiers rôles tragiques – on le dit remarquable dans Cinna. Voltaire lui confie le rôle d'Œdipe, dans sa première tragédie, en 1718. C'est encore Quinault-Dufresne qui créera Brutus (rôle de Titus), Zaïre (rôle d'Orosmane), Alzire (rôle de Zamore), ainsi que des tragédies de La Motte (Inès de Castro), Crébillon (Pyrrhus), Le Franc de Pompignon (Didon), La Noue (Mahomet II)... Il est aussi le Damis de La Métromanie de Piron en 1738.

Très imbu de sa personne, il répliqua un jour au parterre qui lui demandait de parler plus haut : “Et vous, plus bas !” Le tumulte qui en résulta le fit incarcérer un court moment au For-l'Évêque et hâta sa décision de se retirer. C'est pour lui et sur son modèle que Destouches écrivit Le Glorieux. Il avait épousé la comédienne Mademoiselle De Seine. Il se retire en 1741 avec une confortable pension qu'il ne tarde pas à dilapider.

Bienvenue

SAISON 2018-2019

— Voir toute la saison
— BILLETTERIE : ACHAT DES PLACES
Attention la vente des cartes est terminée pour la saison 2018-2019
Documents au format PDF :
Brochure de saison
Calendrier

ANNULATIONS

Entre le mardi 22 mai et le lundi 4 juin 2018, un mouvement de grève d'une partie des personnels a perturbé les représentations de la Salle Richelieu.
Dans ces conditions, il a été impossible de présenter la nouvelle production de La Locandiera de Carlo Goldoni mise en scène par Alain Françon et la décision a été prise d'en reporter la création à la saison 2018-2019.
Les spectateurs munis de billets pour les représentations de ce spectacle en juin et juillet 2018 trouveront ci-dessous les modalités de remboursement de leurs billets.

- pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr
merci de bien vouloir demander le remboursement de vos places le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter de ce jour) par courriel : reservation.reponse@comedie-francaise.org

- pour les billets achetés par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets),
merci de bien vouloir nous retourner vos billets accompagnés d’un RIB le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter de ce jour) par courriel : reservation.reponse@comedie-francaise.orgpar courrier : Comédie-Française - Service location - place Colette – 75001 Paris

- pour les billets achetés auprès de la FNAC
le remboursement se fera directement auprès du magasin

Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

Vigipirate

Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation.