Françoise Joséphine Anselme Baptiste
dite MME DESMOUSSEAUX

238e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1815 ; sociétaire en 1824 ; retraitée en 1852.

Fille de Baptiste aîné, elle étudie au Conservatoire où son père est professeur, et débute en 1815 dans l'emploi des soubrettes qui ne convient qu'à moitié à son visage sévère. Son père l'oriente ensuite vers les rôles de confidentes tragiques et les «caractères ». Elle joue ainsi Œnone dans Phèdre, et révèle sa véritable nature dans Mme Pernelle (Tartuffe), Mme Argante (L'Epreuve, Les Fausses Confidences, de Marivaux), Mme Turcaret (Turcaret, Lesage), etc. Après son mariage, elle prend le nom de Mme Desmousseaux et devient à force de travail, succédant à Mme Thénard, une des « meilleures duègnes de Paris ». Elle crée toutes les duègnes du répertoire nouveau et rejoue pour sa représentation de retraite, Mme Pernelle, un des rôles les plus heureux de sa carrière. Après sa retraite, elle se produit une dernière fois dans Mme Argante à la représentation au bénéfice de Samson.