Madame Desmousseaux

238e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1815 ; sociétaire en 1824 ; retraitée en 1852.

Fille de Baptiste aîné, Françoise Joséphine Anselme Baptiste, dite Madame Desmousseaux, étudie au Conservatoire où son père est professeur. Elle débute en 1815 dans l'emploi des soubrettes qui ne convient qu'à moitié à son visage sévère.
Son père l'oriente ensuite vers les rôles de confidentes tragiques et les « caractères ». Elle joue ainsi Œnone dans Phèdre et révèle sa véritable nature dans Madame Pernelle (Tartuffe), Madame Argante (L’Épreuve, Les Fausses confidences, de Marivaux), Madame Turcaret (Turcaret, Lesage), etc. Après son mariage, elle prend le nom de Madame Desmousseaux et devient, à force de travail et succédant à Madame Thenard, une des « meilleures duègnes de Paris ». Elle crée toutes les duègnes du répertoire nouveau et rejoue pour sa représentation de retraite, Madame Pernelle, un des rôles les plus heureux de sa carrière. Après sa retraite, elle se produit une dernière fois dans Madame Argante à la représentation au bénéfice de Samson.

Bienvenue

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.