Charlotte-Zoé Regnier de la Brière
dite MME TOUSEZ

233e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1812 ; sociétaire en 1819 ; retraitée en 1842.

Élevée dans un milieu proche de la scène – son père, restaurateur de tableaux, a même écrit des comédies pour les premiers théâtres de boulevard –, elle prend les leçons de Molé et de Monvel et débute en 1805 à la Porte-Saint-Martin dans Silvia du Jeu de l'amour et du hasard. En 1808, après la fermeture de son théâtre et la naissance de son fils, qui va devenir le grand Regnier, sociétaire de la Comédie-Française, elle joue les soubrettes au théâtre Louvois. En 1812, elle débute à la Comédie-Française dans le rôle d'Hermione, et est admise à l'essai. Refusant d'être reléguée dans les confidentes et les caractères, elle s'absente pendant un an (1815/1816), mais revient, pour accepter finalement l'emploi des duègnes qu'elle partage avec Mme Desmousseaux, et des grandes confidentes tragiques.

Elle épouse Léonard Tousez, frère du célèbre Alcide, acteur comique du Palais-Royal, et prend son nom à la scène comme à la ville.Sociétaire en 1819, elle se rend indispensable dans la troupe et crée, entre autres, avec finesse et intelligence, les grandes duègnes du répertoire romantique : Emilia d'Othello, Josepha d'Hernani, Dame Bérarde du Roi s'amuse, Lucie desEnfants d'Édouard, Reginella d'Angelo...

En 1839, Rachel participe à une représentation à son bénéfice, mais c'est en 1842 qu'elle se retire définitivement.

Elle meurt en 1864.