Étienne Milache
dit MOLIGNY

76e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1713 ; congédié en 1715 ; nouveaux débuts en 1724 ; retraité en 1725.

Enfant terrible de la compagnie, il est engagé pour jouer Crispin du Légataire universel et La Montagne du Baron d'Abicrac (Thomas Corneille). Il double Paul Poisson dans les Crispin et valets de petite livrée, mais est congédié en 1715, parce qu'il fait double emploi avec Dumirail, qui a sur lui l'avantage de savoir danser et chanter.

En 1720, il contrevient aux défenses faites à un « Pensionné » de la Comédie-Française et joue sur la Foire, ce qui manque de lui coûter sa pension. Il est néanmoins réintégré en 1724 et retraité définitivement l'année suivante, avec une pension de 1 500 livres.

Il reste, dans la petite histoire, le premier comédien à avoir été incarcéré au For-l’Évêque. Querelleur de nature – il a déjà eu maille à partir avec son camarade Quinault –, il fait scandale en plein spectacle en buvant le flacon d'orgeat qu'un spectateur de ses voisins a commandé. Le tumulte qui s'ensuit se termine en prison pour le bouillant Moligny (1723), qui récidive trois ans plus tard, en insultant dans un café un officier de cavalerie.