Jean-Baptiste Triboulet
dit PONTEUIL

179e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1771 ; sociétaire en 1779 ; retraité en 1780.

Cet élève de Préville n'a aucun lien de parenté avec le premier Ponteuil. Il débute à la Comédie-Française, en 1771, dans le rôle de Rhadamiste (Rhadamiste et Zénobie de Crébillon). Il est pensionnaire, de 1772 à 1775, pour doubler Le Kain et n'accède pour ainsi dire jamais aux premiers rôles. Il quitte la Comédie pour Lyon. Après la mort de Le Kain, il fait de nouveaux débuts dans le rôle d'Oreste (Iphigénie en Tauride de Guimond de la Touche) et est reçu à quart de part. Malgré des qualités réelles, il n'est pas de force à rivaliser avec le beau Larive. Il se retire en 1780, préférant jouer les premiers rôles à Marseille plutôt que les doublures à Paris.

Après la Révolution, on le retrouve, ayant quitté le théâtre, dans l'administration de la Loterie.

  • Découvrez

    Notre vente de costumes de scène du jeudi

  • La Comédie-Française

    en tournée

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24