Suzanne
Reichenberg

294e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1868 ; sociétaire en 1872 ; retraitée en 1898.

Après la mort de son père, c'est sa marraine, l'actrice Suzanne Brohan – mère d'Augustine et Madeleine Brohan –, qui l'élève. À treize ans, elle entre au Conservatoire dans la classe de Regnier et en sort deux ans plus tard avec un premier prix.
Elle débute à la Comédie-Française dans Agnès de L’École des femmes, tandis que deux autres Agnès se produisent en même temps à Paris (Mademoiselle Barretta à l'Odéon et Mademoiselle Legault au Gymnase). Son interprétation fraîche et sensible et son charme de petite fille rose et blonde emportent les suffrages du public.

Elle joue ensuite Cécile dans Il ne faut jurer de rien de Musset et est nommée sociétaire à dix-neuf ans. Pendant trente ans, elle va être « l’Ingénue » type de la troupe, interprétant tous les rôles de l'emploi dans le Répertoire, classique et moderne. Parmi ses premières créations les plus appréciées, Les Fourchambault d’Émile Augier, Les Ouvriers d'Eugène Manuel, mais surtout L’Ami Fritz d'Erckman-Chatrian, où elle incarne une délicieuse Suzel. Elle est ensuite Jeanne Raymond du Monde où l'on s'ennuie et Marthe de La Souris d'Édouard Pailleron, la fée Urgèle du Baiser de Banville, Ophélie dans Hamlet et crée Sylvette dans Les Romanesques d'Edmond Rostand...
Créatrice du rôle de Blanche dans Les Corbeaux d'Henry Becque en 1882, elle s'essaie en 1890, lorsque La Parisienne entre au Répertoire, au redoutable rôle de Clotilde. Elle y réussit mal, ayant gardé trop de fraîcheur et de délicatesse.

Surnommée « la petite doyenne », elle se retire en 1898 après une représentation de retraite où la Duse vient jouer la mort d'Adrienne Lecouvreur et où elle-même interprète ses plus grands succès.
Elle ne reparaîtra sur scène qu'une seule fois, en 1910, dans le rôle de Suzel, lors d'une représentation donnée au bénéfice des inondés.

Bienvenue

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.