Trahisons

de Harold Pinter
Mise en scène Frédéric Bélier-Garcia

Vˣ-Colombier

17 septembre 26 octobre 2014

Vˣ-Colombier

Trahisons

2014-09-17 00:00:00 2014-10-26 00:00:00

Midi au printemps. Un bar. Au fond de la salle, Jerry et Emma se retrouvent deux ans après leur rupture.

Elle est la femme de Robert, éditeur, vieil ami et plus que tout partenaire de squash de Jerry. C’est à partir de ce point que Pinter remonte le cours de cette intrigue amoureuse entre trois amis, renversant le cycle du temps : des séparations aux rencontres, des aveux aux mensonges, des secrets aux trahisons. Dans cette histoire à rebours se tissent et se détissent les énigmatiques liens amoureux et amicaux du trio où chacun a construit sa propre vérité, piégeant les spectateurs pourtant avertis de la chute de l’histoire.


Harold Pinter, l'auteur
Comédien, scénariste et dramaturge anglais, Harold Pinter (1930-2008), prix Nobel de littérature en 2005, participe au renouveau théâtral britannique dans les années 1950. Le malaise et la cruauté qui se dégagent de ses premières œuvres, qualifiées de « théâtre de la menace », évoluent vers l’exploration de l’intimité puis, à partir des années 1980, vers le politique. Outre les relations de couple qui sont au cœur de ses pièces écrites pendant sa période intermédiaire – La Collection (1961), L’Amant (1962), C’était hier (1970) et Trahisons (créé en 1978 et adapté au cinéma en 1982) –, la mémoire est un de ses thèmes récurrents. Trahisons reprend l’équation du théâtre bourgeois – le mari, la femme, l’amant –, mais la déconstruit grâce à son artifice narratif pour révéler l’essence, la profondeur et les méandres de ce lien.

Frédéric Bélier-Garcia, le metteur en scène
Directeur du Nouveau Théâtre d’Angers depuis 2007, Frédéric Bélier-Garcia enseigne la philosophie avant de se consacrer à la mise en scène de théâtre, d’opéra ainsi qu’à l’écriture de scénarios. Après Biographie : un jeu de Max Frisch (1999), il monte Un garçon impossible de Petter S. Rosenlund en 2000 à la Comédie-Française. Il obtient le prix du Syndicat de la critique pour Hilda de Marie NDiaye en 2002. Il met en scène avec Denis Podalydès en 2007 Le Mental de l’équipe, coécrit avec Emmanuel Bourdieu. Dans Trahisons, il admire « la précision de miniaturiste de Pinter. Sur le thème ordinaire de l’adultère s’écorche progressivement ce qu’on pourrait appeler le paradoxe de la trahison, qui est à la fois ce qui condamne une histoire et l’effort héroïque et masqué pour la sauver, une fidélité dévoyée à la promesse première de l’amour ».

Équipe Artistique

Texte français : Éric Kahane
Mise en scène : Frédéric Bélier-Garcia
Collaboration artistique : Caroline Gonce
Décor : Jacques Gabel
Costumes : Catherine et Sarah Leterrier
Lumières : Robert Venturi
Son : Bernard Vallery

Distribution

La troupe

Bienvenue

Les journées du Patrimoine

Les visites-conférences pour les journées du Patrimoine, les 21 et 22 septembre 2019, sont d'ores et déjà complètes.

Nous vous invitons à consulter notre page Visiter pour réserver une visite-conférence guidée pour les particuliers, tous les week-end à 11h.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.