Jean-Claude Gilles Colson
dit BELLECOUR

135e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1750 ; sociétaire en 1752 (doyen en 1778).

Fils du peintre Colson et destiné d'abord à la peinture, il est l'élève de Carle Van Loo. Préville, alors en province, le forme à la comédie. Madame de Pompadour le fait engager à la Comédie-Française pour être opposé à Lekain, protégé de Voltaire, mais il n'est pas fait pour la tragédie et refuse d'entrer dans une cabale contre Lekain, qui devient son ami.

Nommé sociétaire en 1752, il se spécialise dans les rôles de marquis et de petits-maîtres. Ses auteurs favoris sont Dufresny, Dancourt, Destouches et Sedaine.

Il crée en 1775 le rôle d'Almaviva dans Le Barbier de Séville. Doyen de la Comédie-Française à la mort de Lekain, il meurt quelques mois plus tard.

Il avait épousé Mademoiselle Beauménard (dite Bellecour) en 1761, mais en vécut séparé dès 1769, dilapidant sa fortune pour la fille du chansonnier Vadé.