Jean-François
Drouin

128e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1744 ; sociétaire en 1745 ; retraité en 1754.

Frère de Mme Préville, et mari de Mlle Gaultier (Mme Drouin), il débute à la Comédie-Française dans Amour pour amour de Nivelle de La Chaussée, en 1744, après avoir déjà joué en province et à l'Opéra-comique. Danseur, il se produit dans les divertissements et est chargé de la composition des ballets. Acteur médiocre mais bien fait, il double Grandval et Lanoüe dans les rôles tragiques et comiques, et accessoirement, joue les amoureux.
En 1754, il se démet le tendon d'Achille en dansant à Fontainebleau. Obligé de quitter la scène, il se retire avec deux pensions, l'une de la Comédie et l'autre du roi, en raison de son accident.