Jean-Baptiste Raisin
dit RAISIN CADET

24e sociétaire

Entré dans la Troupe du Roi en 1679 ; sociétaire en 1680.

Grimarest, biographe de Molière, raconte à son propos une anecdote que d'autres ont reprise après lui : le père Raisin exhibait dans les foires une épinette à trois claviers, dont les deux premiers étaient actionnés par deux de ses filles et le troisième jouait seul. Le roi, intrigué, fit venir les Raisin à la cour et fit ouvrir l'instrument miraculeux : le jeune Jean-Baptiste, âgé de cinq ans, sortit alors de la cachette d'où il jouait du troisième clavier et fut couvert de caresses par les dames de la cour.

Jean-Baptiste Raisin, que l'on appela aussi « le petit Molière », comédien de campagne puis du prince de Condé, après avoir été Petit comédien du Dauphin, entre en 1679 à l'Hôtel de Bourgogne en compagnie de Françoise Pitel de Longchamp, qu'il épouse la même année. Tous deux font partie de la troupe réunie en 1680. Petit, mais bien proportionné, avec un visage expressif, il excelle dans tous les emplois de la comédie, notamment dans les rôles à manteau, les valets, les petits-maîtres et les ivrognes. À la mort de Rosimond, en 1686, il lui succède dans les rôles de Molière, avec un succès jamais démenti. Son esprit et sa gaieté le font estimer aussi bien à la Cour et dans le monde, que sur la scène où il crée les comédies de son ami Baron (L'Homme à bonnes fortunes et La Coquette), de Brueys et Palaprat, avec qui il collabore (Le Grondeur, Le Muet), de Dancourt et de Boursault, dont il incarne l'Esope (Esope à la ville).

Il meurt d'une congestion après un bain pris à la suite d'un repas trop copieux, non sans avoir renoncé chrétiennement au théâtre.

Bienvenue

Samedi 8 décembre 2018 : annulation des représentations à la Salle Richelieu, au Théâtre du Vieux-Colombier et au Studio-Théâtre

En raison des manifestations annoncées à Paris le samedi 8 décembre, pour des raisons de sécurité et conformément à une instruction ministérielle, la Salle Richelieu, le Théâtre du Vieux-Colombier et le Studio-Théâtre seront fermés et l’ensemble des événements programmés à cette date dans les trois salles annulés :

Salle Richelieu
11h - visite historique
14h - représentation de Lucrèce Borgia
20h30 - représentation de La Locandiera
Studio-Théâtre
18h30 - représentation de La Petite Sirène
Théâtre du Vieux-Colombier
15h - Journée particulière : Il était une fois à la Comédie-Française - le Théâtre aux armées
20h30 - représentation de 20 000 lieues sous les mers

Modalités de remboursement :
- pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr, le remboursement se fera automatiquement sur la carte ayant servi au paiement des places, sur simple demande par e-mail à reservation.reponse@comedie-francaise.org
- pour les billets achetés auprès de la Comédie-Française par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets), merci de bien vouloir nous retourner vos billets accompagnés d’un RIB et d'indiquer la référence de votre commande le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter d’aujourd’hui)- par email : reservation.reponse@comedie-francaise.org
- pour les billets achetés auprès de la FNAC et de Ticketac, le remboursement se fera directement auprès du revendeur.

Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate