Louis
Leloir

322e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1880 ; sociétaire en 1889 ; retraité en 1909.

Après un premier accessit de Comédie obtenu dans la classe de Bressant au Conservatoire en 1876, Louis Sallot, dit Louis Leloir, est engagé au « Troisième Théâtre-Français » que dirige Ballande à Déjazet. En 1880, il passe au Gymnase, où il crée L’Amiral de Jacques Normand et entre à la Comédie-Française, débutant dans le rôle difficile d'Harpagon.
Cet emploi des « comiques et financiers », où il remplace Provost et Talbot, il le tient dans la tradition de Grandmesnil, jouant de sa longue et maigre silhouette et de sa diction mordante. Il incarne tous les barbons de Molière : Arnolphe, Chrysale et Orgon, le Baron d'On ne badine pas avec l'amour de Musset, reprend L'Aventurière, Les Effrontés, Le Fils de Giboyer d’Émile Augier. Il participe à de nombreuses créations : Le Monde où l'on s'ennuie et Cabotins ! d’Édouard Pailleron, La Bûcheronne de Charles Edmond, Thermidor de Victorien Sardou, Grisélidis d'Armand Silvestre et Eugène Morand, Par le glaive de Jean Richepin, La Reine Juana d'Alexandre Parodi, Les Romanesques d'Edmond Rostand, Le Bon Roi Dagobert d'André Rivoire... Il marque les rôles nouveaux de Lechesne dans Le Marquis de Priola d'Henri Lavedan et du Marquis de Porcellet dans Les Affaires sont les affaires d'Octave Mirbeau, qu'il met en scène en 1903, de sa personnalité à la fois sèche et distinguée.
Nommé sociétaire en 1889, il est professeur au Conservatoire en 1894. Auteur, avec Gravollet, d'un à-propos donné à la Comédie pour un anniversaire de Molière, Molière et Scaramouche, il donne en 1904 à l'Ambigu un drame intitulé Le Roman de Françoise.

Lorsqu'il meurt, en 1909, à l'âge de quarante-neuf ans, il est membre du Comité d'administration et l'un des metteurs en scène de la Maison.

  • Découvrez

    Notre vente de costumes de scène du jeudi

  • La Comédie-Française

    en tournée

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24