Mademoiselle Volnais

214e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1801 ; sociétaire en 1802 ; retraitée en 1822.

Dazincourt, son professeur, la présente en 1800 à Joseph Bonaparte, alors ministre de l'Intérieur, et lui obtient un ordre de début. Après Zaïre à Versailles, Claudine-Placide Croizet-Ferreire, dite Mademoiselle Volnais, joue Junie (Britannicus) à Paris. Bien que jugée un peu jeune, elle continue pendant six mois des débuts accueillis favorablement.

Elle se trouve confrontée à Mademoiselle Bourgoin, dont la beauté plus voluptueuse fait impression sur le public, friand de ces sortes de rivalités. Mademoiselle Bourgoin commet l'erreur de supplanter un jour Mademoiselle Volnais, de force, au lever de rideau, dans le rôle d'Aricie (Phèdre) à Versailles. Le scandale hâte l'accession au sociétariat de Mademoiselle Volnais. Une autre rivale se présente à elle sous les traits de Mademoiselle Leverd, dans les rôles de jeunes mères qu'une silhouette prématurément épaissie lui fait aborder assez tôt. Les autorités interviennent pour fixer officiellement l'emploi des trois comédiennes – qui ont par ailleurs à subir la suprématie de Mademoiselle Mars – et concéder à Mademoiselle Volnais l'emploi en second des grandes princesses, après Mademoiselle Duchesnois.

Malgré vingt-huit créations et un succès incontesté dans des rôles comme Andromaque ou la Comtesse du Mariage de Figaro, elle ne cache pas sa déception et attend d'avoir accompli ses vingt années réglementaires pour se retirer, en 1822.

Elle épouse ensuite Philippe (Roustan), acteur du Vaudeville, et créateur du personnage populaire de Jovial.

Bienvenue

Samedi 15 décembre : nos salles sont ouvertes et les représentations sont maintenues. Cependant de nombreuses stations de métro et de RER seront fermées et les déplacements seront plus difficiles que d'habitude. Nous annoncerons tout changement éventuel sur notre site et sur Twitter.

Samedi 8 décembre : les représentations ont été annulées, vous trouverez les modalités de remboursement ci-dessous :
- pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr, le remboursement se fera automatiquement sur la carte ayant servi au paiement des places, sur simple demande par e-mail à reservation.reponse@comedie-francaise.org
- pour les billets achetés auprès de la Comédie-Française par les autres canaux (correspondance, téléphone, guichets), merci de bien vouloir nous retourner vos billets accompagnés d’un RIB et d'indiquer la référence de votre commande le plus rapidement possible (et dans un délai de trois mois maximum à compter d’aujourd’hui)- par email : reservation.reponse@comedie-francaise.org
- pour les billets achetés auprès de la FNAC et de Ticketac, le remboursement se fera directement auprès du revendeur.

Nous vous prions de nous excuser et vous remercions de votre compréhension.

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate