Auguste-Pierre-Louis Chevalier-Perrin
dit THENARD AÎNÉ

222e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1807 ; sociétaire en 1810 ; retraité en 1821.

Fils aîné de Mme Thénard, il joue les grandes livrées en 1801 au théâtre Molière et se produit en province avant de débuter en 1807 à la Comédie-Française dans Pasquin du Dissipateur et Desmazures de La Fausse Agnès de Destouches. Sociétaire en 1810, il a su se rendre indispensable dans les rôles de valets, après la mort de Dazincourt et de Dugazon, qu'il n'arrive ce pendant pas à faire oublier.

Ses plus grands succès sont Dominique dans L'Abbé de l’Épée (Bouilly), l'Intimé des Plaideurs (Racine), Dubois des Fausses Confidences (Marivaux), Figaro du Mariage de Figaro. Il a aussi créé vingt-sept rôles dans des comédies que l'on ne joue plus guère. Il participe à la tournée de 1813 et se retire en 1821, prenant ombrage des succès de Monrose qui l'éclipse dans son emploi.

Il meurt neurasthénique en 1825.