Edouard
David

244e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1816 ; sociétaire en 1828 ; retraité en 1839.

Un des meilleurs élèves de Talma, premier prix de Tragédie au Conservatoire, il débute en 1816 dans les jeunes premiers de tragédie et de comédie. Comme on ne lui confie que des rôles secondaires, il quitte la Comédie en 1818 et part pour la province d'où Picard le rappelle, à la formation de la troupe du Second Théâtre-Français (Odéon) en 1819. C'est là que David fait la conquête du public, dans les rôles les plus divers (tragédie, drame et comédie). Il rentre à la Comédie-Française en 1825, pour doubler Lafon dans la tragédie, Armand et Michelot dans la comédie. Il créé entre autres rôles à la Comédie-Française, celui de Cassio dans Le More de Venise de Vigny (1829), et celui d'Eric dans Bertrand et Raton, comédie de Scribe (1833). Acteur aimé du public, il joue la tragédie selon la tradition, montre beaucoup de chaleur et de passion, même s'il n'est pas toujours exact. Il se retire en 1839, Rachel participe en 1844 à une représentation à son bénéfice. Par la suite, il dirige des théâtres en province et à Bruxelles, et donne des leçons de déclamation.