Amphitryon

de Molière
Mise en scène Jacques Vincey

Vˣ-Colombier

9 mai 24 juin 2012

Vˣ-Colombier

Amphitryon

2012-05-09 00:00:00 2012-06-24 00:00:00

Lorsque Jupiter jette son dévolu sur Alcmène, jeune mortelle mariée à Amphitryon, il ne peut parvenir à ses fins que sous les traits de son mari parti en campagne.

Sosie, valet d’Amphitryon, vient rassurer la jeune épouse et annoncer le prompt retour de son maître. Seul dans la nuit, apeuré, il répète son ambassade, jouant tous les rôles à la fois, mais il se heurte à Mercure qui lui a emprunté son apparence et garde la porte du logis où Jupiter et sa bien-aimée s’ébattent. Les confrontations successives et croisées des personnages et de leurs imposteurs jettent un trouble croissant parmi les mortels.
Dans cette comédie baroque, Molière révèle sa conception du théâtre comme carrefour de la réalité et du virtuel, qui prend ici la forme de dieux omnipotents, maîtres des apparences qu’ils créent aux dépens des humains.


Molière, l'auteur
L’interdiction de sa nouvelle version du Tartuffe en août 1667 contraint Molière à fermer son théâtre pendant sept semaines, temps qu’il met à profit pour écrire Amphitryon. Le 13 janvier 1668, il interprète Sosie lors de la création qui s’affirme immédiatement comme un succès. Reprenant le thème de l’Amphitruo de Plaute qui avait déjà inspiré la comédie de Rotrou, Les Sosies, il mêle la farce, la parodie, la comédie sociale, le drame tendant vers la tragédie, le tout orchestré par une machinerie qui a contribué au succès de la pièce. Mais cette dimension spectaculaire, si elle contribue bien sûr au plaisir du spectateur, est aussi employée par Molière pour le pousser à s’interroger sur le pouvoir et les dangers de l’illusion théâtrale. Les dieux apparaissent en effet comme des artistes de théâtre consommés, capables non plus seulement d’imiter, mais de se substituer aux personnages dont ils usurpent l’identité : leur virtuosité provoque jubilation et malaise.

Jacques Vincey, metteur en scène
Comédien, Jacques Vincey joue sous la direction de Patrice Chéreau, Bernard Sobel, Luc Bondy, Robert Cantarella, André Engel... Metteur en scène, il monte notamment Les Bonnes de Jean Genet, Jours souterrains d’Arne Lygre, La Nuit des rois de Shakespeare, Madame de Sade de Mishima, Mademoiselle Julie de Strindberg, Le Belvédère d’Horváth. À la Comédie-Française, sa mise en scène du Banquet de Platon est reprise cette saison au Studio-Théâtre. Alors que Platon traque la vérité sous les apparences et, par là, se méfie du théâtre, Molière cherche la vérité révélée par l’illusion, voire l’invraisemblable. Le vertige du jeu fait vaciller le monde des personnages d’Amphitryon et invite le spectateur à aiguiser son regard sur le réel.

Équipe Artistique

Assistante à la mise en scène : Céline Gaudier
Dramaturgie : Vanasay Khamphommala
Scénographie : Mathieu Lorry-Dupuy
Lumières : Marie-Christine Soma
Costumes : Olga Kaprinsky
Musique et son : Alexandre Meyer
Maquillages et coiffures : Cécile Kretschmar
Assistante maquillages et coiffures : Catherine Saint-Sever

Distribution

La troupe

L'académie de la Comédie-Française

  • pushguillaumemika1112

    Guillaume
    Mika

    Posiclès

et
Antoine Formica : Polidas

Bienvenue

Important

Nous vous rappelons que vos téléphones portables doivent être éteints pendant toute la durée des représentations. Merci.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.