Jean
Chevalier

pensionnaire

Enfant, Jean Chevalier se rêvait footballeur. Il intègre alors le centre de formation de l’ESTAC, le club de la ville de Troyes. À 15 ans, il voit son cousin jouer dans une troupe de village et décide de laisser tomber une carrière de sportif de haut niveau encore en gestation. Il sera comédien. Au Conservatoire de Troyes, Pascal Broché lui fait découvrir les poèmes de Boris Vian, notamment Qu’est-ce que vous attendez pour m’aimer. Son cousin et lui sont repérés par Alain Thierry qui leur propose d’interpréter des textes de Jean-Michel Ribes dans son spectacleLe Grand Cabaret, en tournée dans la région Champagne-Ardenne. À 19 ans, Jean Chevalier rejoint le Cours Florent à Paris et se forme dans les classes de Bruno Blairet et de Nâzim Boudjenah. Ce dernier lui écrit spécialement le rôle du poisson rouge pour sa mise en scène de L’Oiseau bleu de Maeterlinck. Auprès de Jean-Pierre Garnier, il travaille des rôles emblématiques du répertoire tels que Cyrano de Bergerac dans la pièce homonyme d’Edmond Rostand, Karl dans Les Brigands de Friedrich Schiller et Léonce dans Léonce et Léna de Georg Büchner. Il est reçu au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris où il suit les classes de Yann-Joël Collin, Nada Strancar et Didier Sandre. Caroline Marcadé l’initie à la danse, Alain Zappfel au chant et Yvo Mentens à l’art du clown. En troisième année, Clément Hervieu-Léger, venu animer un atelier au Conservatoire, lui propose un rôle dans Impromptu 1663 basé sur des textes de Molière, et présenté au Festival d’Avignon en 2017. Jean Chevalier tourne dansL’Amant d’un jour de Philippe Garrel, présenté à la Quinzaine des réalisateurs dans le cadre du Festival de Cannes en mai 2017. En septembre de la même année, il tient le rôle d’Hippolyte dans Phèdre de Sénèque, montée par Les Bourlingueurs, groupe multidisciplinaire à l’origine du Festival des Effusions en Normandie. Avec le guitariste Lionel Privat, il présente le tour de chant Bourvil, du rire aux larmes au Hall de la Chanson à la Villette. En décembre 2017, il joue au Théâtre Déjazet Surtout ne vous inquiétez pas, spectacle conçu par Yvo Mentens pour les élèves de la promotion 2017 du Conservatoire.

Jean Chevalier devient pensionnaire de la Comédie-Française le 1er février 2018. Il y retrouve Clément Hervieu-Léger qui lui confie le rôle d’Otto dans sa mise en scène de L’Éveil du Printemps de Frank Wedekind.

Pour la saison 2018-2019, il joue dans les reprises de Lucrèce Borgia de Victor Hugo et Les Fourberies de Scapin de Molière par Denis Podalydès, dans Fanny et Alexandre de Ingmar Bergman par Julie Deliquet et La Vie de Galilée de Bertolt Brecht par Éric Ruf.

Prochainement dans

Lucrèce Borgia

de Victor Hugo
Mise en scène Denis Podalydès

Richelieu

Les Fourberies de Scapin

de Molière
Mise en scène Denis Podalydès

Richelieu

Suivre ce comédien

À la Comédie-Française

2018-2019

2017-2018