Mademoiselle Dubois

147e sociétaire

Entrée à la Comédie-Française en 1759 ; sociétaire en 1761 ; retraitée en 1773.

Ses parents étaient comédiens tous deux : son père, Louis Blouin, dit Dubois, sociétaire de la Comédie-Française et sa mère, après des débuts sans succès, jouait en province. Marie-Madeline Blouin, dite Mademoiselle Dubois, elle-même, débute toute jeune à la Comédie dans le rôle-titre de Didon de Lefranc de Pompignan. Elle joue Camille (Horace de P. Corneille), Hermione (Andromaque) et Eriphile (Iphigénie) de Racine et est reçue sociétaire en 1761. Élève de son père et de Mademoiselle Clairon, ses débuts sont assez prometteurs, mais sa beauté vaut plus que son talent. Ses aventures galantes sont innombrables – on sait le rôle qu'elle joua dans l'affaire qui opposa son père aux Comédiens français.

Gravitant dans l'entourage de la comtesse du Barry, Mademoiselle Dubois se fait protéger par quelques grands seigneurs et amasse une petite fortune. Son succès au théâtre est bientôt éclipsé par ceux des sœurs Saint-Val, de Madame Vestris et de Mademoiselle Raucourt.
Elle se retire en 1773 et meurt de la petite vérole en 1779.

Bienvenue

Attention

La billetterie (guichets et téléphone) de la Salle Richelieu sera exceptionnellement fermée de 11h00 à 18h00 le vendredi 16 novembre 2018. Vous pouvez réserver sur notre site.
Merci de votre compréhension.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate