Robert
Hirsch

420e sociétaire

Entré à la Comédie-Française en 1948 ; sociétaire en 1952 ; retraité en 1973 ; sociétaire honoraire en 1974.

Immense comédien, Robert Hirsch s’est d’abord fait connaître à la Comédie-Française dans le registre comique (Molière, Marivaux, Feydeau) comme un virtuose d’un jeu engagé et corporel, avant d’aborder la tragédie (inoubliable interprétation de Néron dans Britannicus et de Richard III).

Né le 26 juillet 1925, Robert Hirsch commence sa formation artistique par la danse classique, avant de s’orienter vers l’art dramatique en étudiant auprès de Maurice Escande et d’André Brunot. En 1946, il est reçu au Conservatoire où il est l’élève de René Simon puis d’Henri Rollan. Il en sort en juillet 1948 avec deux premiers prix de Comédie : un 1er prix de comédie classique dans le rôle de Sosie dans Amphitryon de Molière et un 1er prix de comédie moderne dans celui de Bruno dans Le Cocu magnifique de Fernand Crommelynck.
Engagé à la Comédie-Française le 1er septembre 1948, Robert Hirsch brille immédiatement par les qualités comiques dont il fait preuve dans le rôle de l’Apothicaire dans Monsieur de Pourceaugnac de Molière, dans une mise en scène de Jean Meyer décriée par une majorité d’intellectuels et d’hommes de théâtre du moment, mais unanimes pour reconnaître à Robert Hirsch son talent. Il interprète les Arlequin bondissants des pièces de Marivaux : dans Le Prince travesti mis en scène par Jean Debucourt en 1949 et dans La Double Inconstance mise en scène par Jacques Charon en 1950. L’année suivante, il triomphe dans le rôle de Rédillon dans Le Dindon de Georges Feydeau dans la mise en scène de Jean Meyer.

Robert Hirsch est nommé sociétaire le 1er janvier 1952 (420e sociétaire). Cette deuxième étape de sa carrière à la Comédie-Française est marquée par son interprétation de deux rôles des pièces de Molière : Scapin des Fourberies de Scapin mises en scène par Jacques Charon en 1956 (dont l’acteur signe également décors et costumes), puis Sosie dans Amphitryon mis en scène par Jean Meyer en 1957. Jean-Jacques Gautier dit au sujet du comédien qu’est Robert Hirsch : « Impossible de résister à ses fureurs bouffonnes, non plus qu’à ses gesticulations frénétiques. Il se dégage des personnages de M. Hirsch une stupéfiante, une énorme drôlerie. » Il déclenche une hilarité générale dans la salle en jouant Bouzin dans Un fil à la patte de Georges Feydeau. Robert Hirsch est également un comédien au jeu sensible et profond. Il l’a montré tout au long de sa carrière, comme dans le rôle de Robert Cécil dans Elizabeth la femme sans homme d’André Josset, dans le double rôle des jumeaux de La Machine à écrire de Jean Cocteau ou encore dans celui de Raskolnikov dans Crime et châtiment d’après Fiodor Dostoïevski. En 1961, il aborde la tragédie en interprétant Néron dans Britannicus de Racine mis en scène par Michel Vitold, interprétation qui fait date.
En 1972, pour sa dernière création en tant que sociétaire de la Comédie-Française, il se confronte à un personnage de roi shakespearien, Richard III, dans la mise en scène de Terry Hands. Robert Hirsch quitte la Maison de Molière le 31 décembre 1973 et est nommé sociétaire honoraire le 1er janvier 1974. C’est à ce titre qu’il revient en 1976 pour participer au ballet-comédie de Maurice Béjart Le Molière imaginaire.

Parallèlement à sa carrière à la Comédie-Française, Robert Hirsch poursuit une activité théâtrale riche en succès. Il joue dans La Résistible Ascension d’Arturo Ui de Brecht, reprenant le rôle créé par Jean Vilar au TNP en 1969, dans Debureau de Sacha Guitry au Théâtre Edouard VII en 1989 et la même année dans Moi Tenerbach de Tankred Dorst mis en scène par Stéphane Meldegg au Théâtre La Bruyère. Il interprète Oronte dans Le Misanthrope de Molière mis en scène par Francis Huster au Théâtre Marigny en 1992, puis Pozzo dans En attendant Godot de Samuel Beckett mis en scène par Patrice Kerbrat au Théâtre du Rond-Point en 1997 – deux rôles qui lui valent les Molières du meilleur comédien dans un second rôle. En 1999, il joue Sir Harcourt Courtly dans Le Bel Air de Londres de Dion Boucicaut et reçoit à cette occasion un troisième Molière, celui du meilleur comédien. En 2006, il joue dans Le Gardien d’Harold Pinter mis en scène par Didier Long, pour lequel il obtient son second Molière du meilleur comédien. Christophe Lidon le met en scène dans La Serva amorosa en 2009 et Ladislas Chollat le dirige dans deux pièces de Florian Zeller : Le Père, pour lequel il obtient le Molière du meilleur comédien dans un spectacle de théâtre privé en 2012, et Avant de s’envoler en 2016.
En plus de ses cinq Molières, Robert Hirsch reçoit en 1992 un Molière d’honneur récompensant l’ensemble de sa carrière.

Robert Hirsch fait aussi une longue carrière au cinéma : en 1951 Le Dindon de Claude Barma, en 1956 Notre-Dame de Paris de Jean Delannoy puis En effeuillant la marguerite de Marc Allégret ; en 1959 Maigret et l’affaire Saint-Fiacre de Jean Delannoy et 125, rue Montmartre de Gilles Grangier ; en 1964 Pas question le samedi d’Alex Joffé (film dans lequel il joue treize personnages) ; en 1965 Monnaie de singe d’Yves Robert ; en 1966 Martin soldat de Michel Deville et Toutes folles de lui de Norbert Carbonnaux ; en 1968 Les Cracks d’Alex Joffé ; en 1969 Appelez-moi Mathilde de Pierre Mondy ; en 1973 Traitement de choc d’Alain Jessua ; en 1975 Chobizenesse de Jean Yanne ; en 1990 Hiver 54, l’abbé Pierre de Denis Amar ; en 1995 Mon homme de Bertrand Blier ; en 2001 Mortel transfert de Jean-Jacques Beineix ; en 2002 Une affaire privée de Guillaume Nicloux ; en 2015 L’Antiquaire de François Margolin.
Il tourne également pour la télévision.

Robert Hirsch est commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres.

LA COMÉDIE CONTINUE, ENCORE !

À partir de la semaine du 25 mai, notre chaine évolue et devient « La Comédie continue, encore ! ». Retrouvez nous sur www.comedie-francaise.fr ou sur nos comptes YouTube et Facebook.

Demandez le programme !
Télécharger la grille des programmes :
Semaine 1 (du 30 mars au 5 avril)
Semaine 2 (du 6 au 12 avril)
Semaine 3 (du 13 au 19 avril)
Semaine 4 (du 20 au 26 avril)
Semaine 5 (du 27 avril au 3 mai)
Semaine 6 (du 4 au 10 mai)
Semaine 7 (du 11 au 17 mai)
Semaine 8 (du 18 au 24 mai)
Semaine 9 (du 25 au 31 mai)
Semaine 10 (du 1er au 7 juin)

Attention

Les ventes sont suspendues jusqu'à nouvel ordre

Dans le cadre des mesures pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, nous sommes au regret de vous annoncer l'annulation de tous nos événements, initialement programmés dans toutes nos salles jusqu'au 27 juillet 2020 inclus.

Veuillez trouver ci-dessous toutes les informations nécessaires pour :
1/ savoir quels sont les événements concernés par les annulations
2/ soutenir la Comédie-Française et le spectacle vivant
3/ connaître les modalités de remboursement de vos billets

S'il s'avère possible de proposer une nouvelle programmation d'ici fin juillet prochain et lorsque nous aurons plus de précisions quant aux spectacles programmés cet automne, nous vous informerons par email, sur notre site Internet et nos réseaux sociaux.

1/ ÉVÉNEMENTS CONCERNÉS PAR LES ANNULATIONS

  • Théâtre Marigny

Le Côté de Guermantes
d'après Marcel Proust
Adaptation et mise en scène Christophe Honoré

Le Malade imaginaire
de Molière
Mise en scène Claude Stratz

Partage de midi
(version 1905) de Paul Claudel
Mise en scène Yves Beaunesne
(représentations annulées jusqu'au 26 juillet 2020 inclus)

Le Petit-Maître corrigé
de Marivaux
Mise en scène Clément Hervieu-Léger

Cyrano de Bergerac
d'Edmond Rostand
Mise en scène Denis Podalydès

  • Studio Marigny

Comme une pierre qui...
d'après Greil Marcus
Adaptation et mise en scène Marie Rémond et Sébastien Pouderoux

Patamusic-hall
d'après Boris Vian
Conception et mise en scène Serge Bagdassarian

  • Studio-Théâtre

La Pensée, la Poésie et le Politique (Dialogue avec Jack Ralite)
de Karelle Ménine et Jack Ralite
Conception et interprétation Christian Gonon

L'Événement
d'Annie Ernaux
Conception et interprétation Françoise Gillard

François, le saint jongleur
de Dario Fo
Mise en scène Claude Mathieu
Interprétation Guillaume Gallienne

Portrait de metteur en scène Maison / Denis Podalydès

  • Théâtre du Vieux-Colombier

Bajazet
de Jean Racine
Mise en scène Éric Ruf

Journée particulière / Le Roi de Cocagne
Il était une fois à la Comédie-Française : la Comédie-Française et le théâtre de la Foire : « Le Roi de Cocagne »
de Marc-Antoine Legrand
Musique de Quinault

Bureau des lecteurs
Lectures d'auteurs contemporains - 3e cycle
(événement gratuit)

2/ SOUTENIR LA COMÉDIE-FRANÇAISE

Vous avez été nombreux à nous signaler votre souhait de ne pas être remboursés de vos billets, en soutien à la Comédie-Française et au spectacle vivant : nous vous en remercions vivement et vous pouvez si tel est le cas nous le signaler dès que possible en écrivant à reservation.reponse@comedie-francaise.org
dans l'objet de votre email " DON "
► dans le corps du message :la référence de votre commande, le(s) spectacle(s) concerné(s)et le montant total correspondant
votre NOM et Prénom ainsi que votre adresse postale

Vous recevrez un reçu fiscal permettant de déduire 66% du montant de votre don sur l'impôt sur le Revenu de 2021.

Merci de nous répondre dans les meilleurs délais afin que votre demande soit prise en compte avant le remboursement automatique de votre commande (achat de vos billets sur notre site Internet) ou avant la réception et le traitement de votre RIB (achat par téléphone ou aux guichets)

En dehors du non remboursement des billets, nous avons également reçu des demandes de personnes souhaitant faire un don en ligne à la Comédie-Française, veuillez trouver toutes les informations nécessaires en cliquant ici

Nous vous remercions chaleureusement pour votre soutien et espérons vous revoir au plus vite.

3/ REMBOURSEMENT

Pour les personnes souhaitant être remboursées de leurs billets, voici la démarche à suivre :
pour les billets achetés sur notre site Internet www.comedie-francaise.fr le remboursement se fera automatiquement sur le compte bancaire de la carte ayant servi au paiement des places

pour les billets achetés auprès de la Comédie-Française par les autres canaux (téléphone, guichets), merci de bien vouloir nous retourner un RIB au nom de la réservation en indiquant la référence de votre commande et le montant du remboursement à effectuer dans le sujet de votre email et dans un délai de trois mois maximum à compter d'aujourd'hui

par email sur reservation.reponse@comedie-francaise.org

Si toutefois vous avez déjà adressé votre RIB ou IBAN au service location, ne tenez pas compte de ce message. Votre dossier de remboursement est en cours de traitement par le service location.

pour les billets achetés auprès des revendeurs (FNAC, TickeTac, ThéâtreOnline...), le remboursement se fera directement auprès d'eux

Les mesures de confinement ne nous permettent pas encore d'assurer une permanence téléphonique ou de traiter le courrier postal.
Dans ces circonstances, seules les demandes de don ou de remboursement reçues par email seront traitées dans les meilleurs délais. Pour toute autre demande, merci de nous recontacter une fois que les mesures de déconfinement seront annoncées pour nos théâtres.

Merci par avance pour votre compréhension,
et au plaisir de vous retrouver,

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.