La Tragédie d'Hamlet

de William Shakespeare
Mise en scène Dan Jemmett

Richelieu

Du 7 octobre 2013 au 12 janvier 2014

Richelieu

La Tragédie d'Hamlet

2013-10-07 00:00:00 2014-01-12 00:00:00

Monument de la littérature occidentale, image éternelle de la modernité, Hamlet interroge ce qu’est l’homme et, par là, interpelle chacun de nous.

Sur les remparts d’Elseneur, les soldats de garde redoutent l’apparition d’un spectre que la forteresse ne suffit pas à arrêter. Le fantôme du roi du Danemark révèle à son fils, Hamlet, qu’il est mort de la main de son propre frère, Claudius. Peu après ce dernier a épousé Gertrude, veuve du roi et mère d’Hamlet. La pourriture morale de la cour éclate à l’occasion d’une représentation théâtrale orchestrée par Hamlet comme un miroir de la scélératesse du couple royal, prélude à sa vengeance. La tragédie emporte alors les protagonistes dans une spirale mortelle : Polonius, chambellan du feu roi puis de l’usurpateur, est assassiné par Hamlet ; sa fille Ophélie éprise de ce dernier sombre dans la folie et meurt noyée ; le duel final organisé par Claudius opposant Hamlet à Laërte – le frère d’Ophélie – leur est à tous trois fatal, tandis que la reine agonise, ayant bu le vin mêlé de venin que son époux destinait à son fils.


William Shakespeare, l'auteur
Hamlet, probablement représenté autour de 1600/1601, est la pièce de Shakespeare qui a suscité le plus de commentaires et généré un véritable mythe autour de son personnage éponyme. Cette œuvre, insaisissable et intemporelle, est connue par deux éditions publiées du vivant de l’auteur, dont la première très elliptique, datée de 1603, indique que la pièce avait déjà été jouée à Londres, Oxford et Cambridge. La seconde, plus étoffée, paraît en 1604. La pièce marque l’apogée d’une carrière déjà riche, se développant aussi bien dans le genre de la tragédie, de la comédie, des pièces historiques que de la poésie. Monument de la littérature occidentale, à la fois tragédie politique, texte métaphysique, image éternelle de la modernité portée par une force poétique inaltérable, Hamlet interroge ce qu’est l’homme et, par là, interpelle chacun de nous.

Dan Jemmett, le metteur en scène
Le metteur en scène anglais Dan Jemmett est familier de l’œuvre de Shakespeare qu’il revisite avec humour et sans ménagement dans Presque Hamlet (2002), Shake (2001) – d’après La Nuit des rois – ou encore Les Trois Richard, un Richard III (2012). Il a également monté La Comédie des erreurs en 2010, La Nuit des rois et La Tempête au Théâtre Polski de Varsovie en 2011. Il a dernièrement dirigé El café de Fassbinder, à partir de la comédie de Goldoni, et The Collected Works of Billy the Kid de Michael Ondaatje. À la Comédie-Française, Dan Jemmett a présenté Les Précieuses ridicules de Molière en 2007 et La Grande Magie d’Eduardo de Filippo en 2009. Pour Hamlet, le décor de clubhouse, avec bar, juke-box et piste de danse, point de départ spatial et visuel d’un voyage au sein de cette œuvre immense, rappelle l’importante force d’imagination de la scène élisabéthaine ; « Faire d’un rien un monde entier », comme l’écrit John Donne, contemporain de Shakespeare.

Équipe Artistique

Texte français : Yves Bonnefoy
Mise en scène : Dan Jemmett
Collaboratrice artistique et dramaturgie : Mériam Korichi
Scénographie : Dick Bird
Costumes : Sylvie Martin-Hyszka
Lumières : Arnaud Jung
Maître d’armes : Jérôme Westholm
Création coiffures : Cécile Gentilin
Création maquillages : Laura Ozier

Distribution

La troupe

Bienvenue

Cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptées à vos centre d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

Vigipirate