Gaël
Kamilindi

pensionnaire

Né en 1986, Gaël Kamilindi se forme au Conservatoire de Genève, avant d’intégrer en 2008, le Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, dans les classes de Dominique Valadié et d’Alain Françon.

En 2011, il joue aux côtés de Catherine Salviat dans Harold et Maude de Colin Higgins, mis en scène par Jean Liermier, au Théâtre de Carouge à Genève. En 2012, Joël Dragutin le met en scène dans Une maison en Normandie, au Théâtre 95 de Cergy-Pontoise. En 2013, il joue aux côtés de Dominique Blanc dans La Locandiera de Carlo Goldoni, mise en scène par Marc Paquien, au Théâtre de l’Atelier.

Puis, il interprète le rôle de Village, dans Les Nègres de Jean Genet, dans la mise en scène de Robert Wilson créée en octobre 2014 à l’Odéon-Théâtre de l’Europe. En 2015, il joue sous la direction de Jean-Pierre Vincent dans En attendant Godot, au Théâtre du Gymnase de Marseille, puis sous la direction de Krzystzof Warlikowski dans Phèdres(s) d’après Wajdi Mouawad, Sarah Kane et John Maxwell Coetzee, à l’Odéon-Théâtre de l’Europe. En janvier 2017, il joue dans Le Dernier Testament d’après Le Dernier Testament de Ben Zion Avrohom de James Frey, adapté par Mélanie Laurent et Charlotte Farcet, et mis en scène par Mélanie Laurent, au Théâtre national de Chaillot.

Au cinéma, il a joué sous la direction de Vasily Serikov (22 minutes). À la télévision, il a tourné pour Stéphane Kurc (J’adore ma vie) et Benoît Cohen (Tiger Lily).

Actuellement dans

Les Fourberies de Scapin

de Molière
Mise en scène Denis Podalydès

Richelieu

Prochainement dans

L'Éveil du printemps

de Frank Wedekind
Mise en scène Clément Hervieu-Léger

Richelieu

Bientôt disponible

À la Comédie-Française

2017-2018

2016-2017