Électre / Oreste

d'Euripide
Version scénique et mise en scène Ivo van Hove

Richelieu

Du 25 octobre 2019 au 16 février 2020

Richelieu

Électre / Oreste

2019-10-25 20:30:00 2020-02-16 20:30:00

Attention : certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des spectateurs. La radicalisation menant inéluctablement à la violence aveugle ne cesse d’interpeller Ivo van Hove qui signe, avec Électre / Oreste, une adaptation aiguë des deux pièces d’Euripide et rappelle combien les ressorts de la tragédie antique sonnent à nos oreilles contemporaines.

La saison dernière, Ivo van Hove revenait à la Comédie-Française avec une nouvelle grande fresque relatant un épisode entier, le dernier, de la famille des Atrides et marquait l’entrée au Répertoire d’Électre et Oreste d’Euripide. Précisant que tous ses projets naissent d’un « coup de foudre » pour un texte, il associe les deux pièces et narre, dans sa continuité, l’histoire de ce frère et cette sœur qui s’unissent dans la vengeance qu’ils fomentent contre leur mère et son amant. Père d’Électre et d’Oreste, Agamemnon, roi d’Argos, est assassiné par sa femme Clytemnestre et son amant Égisthe. Les deux enfants sont bannis, Oreste envoyé en exil quand Électre est contrainte d’épouser un paysan et vit dans le dénuement aux portes de la ville. Quinze ans plus tard Égisthe, qui règne désormais à Argos, lance un appel au meurtre d’Oreste. C’est ici que débute l’histoire d’Électre / Oreste lorsque ce dernier, obéissant à un oracle d’Apollon, décide de regagner ses terres pour retrouver sa sœur et venger avec elle la mort de leur père.

Réputé pour son habileté à « déplier » les textes en scène, le directeur de l’Internationaal Theater Amsterdam ne cesse de renouveler son esthétique et sa relation aux acteurs. Lui qui revendique ne pas avoir de méthode puise dans l’antique pour célébrer le théâtre comme événement social et se saisit du mythe avec un sens aigu de sa modernité. Ainsi lit-il dans les destins meurtriers du frère et de la sœur les ressorts de tout processus de radicalisation qu’il décryptait déjà dans Les Damnés de Visconti : « ce qui me bouleverse, et qui est commun aux deux histoires, c’est de voir ces jeunes gens – Martin et Gunther dans Les Damnés, Électre, Oreste et Pylade dans Électre / Oreste – basculer dans la violence la plus extrême pour des raisons touchant à l’intime, loin de toute idéologie. Cette histoire est comme un incendie irrationnel. »

Traduction française parue aux Éditions Gallimard dans la collection Folio théâtre

  • Spectacle créé le 27 avril 2019 Salle Richelieu en partenariat avec le Festival d’Athènes et d’Épidaure et présenté au Théâtre antique d’Épidaure les 26 et 27 juillet 2019
  • Traduction française parue aux Éditions Gallimard dans la collection « Folio théâtre »

Équipe Artistique

Traduction : Marie Delcourt-Curvers
Version scénique : Bart Van den Eynde et Ivo van Hove
Mise en scène : Ivo van Hove
Scénographie et lumières : Jan Versweyveld
Costumes : An D’Huys
Musique originale et concept sonore : Eric Sleichim
Travail chorégraphique : Wim Vandekeybus
Dramaturgie : Bart Van den Eynde
Assistanat à la mise en scène : Laurent Delvert
Assistanat à la scénographie : Roel Van Berckelaer
Assistanat aux costumes : Sylvie Lombart
Assistanat aux lumières : François Thouret
Assistanat au son : Pierre Routin
Assistanat au travail chorégraphique : Laura Aris

Distribution

La troupe

L'académie de la Comédie-Française

  • push-academie1920-mickaelpelissier

    Mickaël
    Pelissier

    Égisthe

  • push-academie1920-salomebenchimol

    Salomé
    Benchimol

    le Chœur (en alternance)

  • push-academie1920-akselcarrez

    Aksel
    Carrez

    le Chœur

  • push-academie1920-florachereau

    Flora
    Chéreau

    le Chœur

  • push-academie1920-camilleseitz

    Camille
    Seitz

    le Chœur (en alternance)

Pauline Chabrol : le Chœur (en alternance)
Glysleïn Lefever : le Chœur (en alternance)
Olivier Lugo : le Chœur (en alternance)
Noémie Pasteger : le Chœur (en alternance)
Sabine Petit : le Chœur (en alternance)

et
Trio Xenakis : Adélaïde Ferrière, Emmanuel Jacquet, Rodolphe Théry
Othman Louati
Romain Maisonnasse
Benoît Maurin
percussions (en alternance)

Voix chantée : Sylvia Bergé

Calendrier

  • 2019-10-25 20:30:00

    2019-10-25 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-10-26 20:30:00

    2019-10-26 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-10-27 14:00:00

    2019-10-27 14:00:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-10-30 20:30:00

    2019-10-30 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-11-01 20:30:00

    2019-11-01 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-11-03 20:30:00

    2019-11-03 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-11-06 20:30:00

    2019-11-06 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-11-10 20:30:00

    2019-11-10 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-11-14 20:30:00

    2019-11-14 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-11-18 20:30:00

    2019-11-18 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-11-22 20:30:00

    2019-11-22 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-11-24 20:30:00

    2019-11-24 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-11-26 20:30:00

    2019-11-26 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-11-29 20:30:00

    2019-11-29 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-01 14:00:00

    2019-12-01 14:00:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-03 20:30:00

    2019-12-03 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-06 20:30:00

    2019-12-06 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-09 20:30:00

    2019-12-09 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-13 20:30:00

    2019-12-13 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-15 20:30:00

    2019-12-15 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-19 20:30:00

    2019-12-19 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-21 20:30:00

    2019-12-21 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-23 20:30:00

    2019-12-23 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-26 20:30:00

    2019-12-26 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-28 20:30:00

    2019-12-28 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-29 20:30:00

    2019-12-29 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2019-12-31 14:00:00

    2019-12-31 14:00:00

    de 5 à 43 €

  • 2020-01-01 20:30:00

    2020-01-01 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2020-01-04 14:00:00

    2020-01-04 14:00:00

    de 5 à 43 €

  • 2020-01-06 20:30:00

    2020-01-06 20:30:00

    de 5 à 43 €

  • 2020-01-11 20:30:00

    2020-01-11 20:30:00

    de 6 à 43 €

  • 2020-01-14 20:30:00

    2020-01-14 20:30:00

    de 6 à 43 €

  • 2020-01-25 14:00:00

    2020-01-25 14:00:00

    de 6 à 43 €

  • 2020-01-27 20:30:00

    2020-01-27 20:30:00

    de 6 à 43 €

  • 2020-02-01 20:30:00

    2020-02-01 20:30:00

    de 6 à 43 €

  • 2020-02-07 20:30:00

    2020-02-07 20:30:00

    de 6 à 43 €

  • 2020-02-09 14:00:00

    2020-02-09 14:00:00

    de 6 à 43 €

  • 2020-02-11 20:30:00

    2020-02-11 20:30:00

    de 6 à 43 €

  • 2020-02-16 20:30:00

    2020-02-16 20:30:00

    de 6 à 43 €

  • Nouveauté

    Lunettes connectées disponibles à la Salle Richelieu

  • Découvrez

    La boutique

VIGIPIRATE

En raison du renforcement des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate « Sécurité renforcée - risque attentat », nous vous demandons de vous présenter 30 minutes avant le début de la représentation afin de faciliter le contrôle.

Nous vous rappelons également qu’un seul sac (de type sac à main, petit sac à dos) par personne est admis dans l’enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française. Tout spectateur se présentant muni d’autres sacs (sac de courses, bagage) ou objets encombrants, se verra interdire l’entrée des bâtiments.

logo-vigipiratejanv24