Un chapeau de paille d'Italie

d'Eugène Labiche et Marc-Michel
Mise en scène Giorgio Barberio Corsetti

Théâtre éphémère

Du 31 octobre 2012 au 7 janvier 2013

Théâtre éphémère

Un chapeau de paille...

2012-10-31 00:00:00 2013-01-07 00:00:00

Parce que le matin de ses noces son cheval mange un chapeau de paille, celui de Mme Anaïs Beauperthuis en plein rendez-vous avec son amant militaire, Fadinard va devoir se lancer à la recherche d’un couvre-chef de substitution, rigoureusement identique au premier.

Car le mari de la dame – qui s’est barricadée chez lui – est violent et jaloux. Pour ne pas éveiller les soupçons de son futur beau-père, qui arrive avec toute la noce, il entraîne cette dernière dans sa quête folle, qui le mène chez une modiste, laquelle l’envoie chez une baronne, qui l’envoie... chez le mari de la dame volage. Une suite de quiproquos lui fait achever sa course devant chez lui, où la police finit par embarquer tout ce beau monde pour tapage nocturne…


Eugène Labiche et Marc-Michel, les auteurs
C’est en 1837 qu’Eugène Labiche, fils d’un industriel aisé, né à Paris en 1815, fonde avec Auguste Lefranc et Marc-Michel une association de production théâtrale, qu’il se plaît à appeler « usine dramatique ». C’est le début d’une carrière qui fera de lui – avec divers collaborateurs – le maître absolu de la comédie et du vaudeville avant que le flambeau ne soit repris par Georges Feydeau. Les années fastes, il produit jusqu’à vingt pièces à succès, dans divers théâtres, dont la Comédie-Française. Parmi ses quelque cent quatre-vingts pièces, citons :Embrassons-nous, Folleville, L’Affaire de la rue de Lourcine, Le Voyage de M. Perrichon. Son talent, qui va au-delà d’une parfaite maîtrise du genre comique, le pose comme un précurseur du théâtre de l’absurde. Il est élu à l’Académie française en 1880, et meurt, comblé d’honneurs, en 1888.

Giorgio Barberio Corsetti, le metteur en scène
Giorgio Barberio Corsetti fonde sa première compagnie, la Gaia Scienza, en 1976. Elle porte aujourd’hui le nom de Fattore K, en hommage à Franz Kafka, dont il a des années durant adapté l’œuvre à la scène. Metteur en scène de réputation européenne, il travaille aussi bien en Italie qu’au Portugal ou en France. Invité par de nombreux festivals – dont celui d’Avignon –, il a été directeur de la section théâtre de la Biennale de Venise de 1999 à 2001. Son répertoire couvre aussi bien Ovide que Shakespeare, Pirandello, Goldoni ou Rodrigo Garcia. On a pu voir ses mises en scène du Cri de Howard Barker et de La Ronde du carré de Dimitris Dimitriadis au Théâtre de l’Odéon. Parallèlement, il met aussi en scène des opéras, à la Fenice de Venise, à la Scala de Milan ou encore au Châtelet. Pour sa première mise en scène à la Comédie-Française, il s’empare d’un chef-d’œuvre du théâtre comique pour explorer la façon – excentrique – dont l’idée de « destin » prend la forme d’un simple chapeau, qu’on vend, donne, perd, détruit et retrouve.

Avec le soutien d’Air France

Attention, ce spectacle sera joué au Théâtre éphémère.

Équipe Artistique

Mise en scène : Giorgio Barberio Corsetti
Assistante à la mise en scène : Raquel Silva
Scénographie : Giorgio Barberio Corsetti et Massimo Troncanetti
Costumes : Renato Bianchi
Lumières : Fabrice Kebour
Musique originale, direction musicale et direction des chants : Hervé Legeay
Maquillages : Carole Anquetil
Assistante aux maquillages : Laurence Aué

Distribution

La troupe

  • push1718-veroniquevella

    Véronique
    Vella

    Anaïs, femme de Beauperthuis

    Voir sa fiche
  • push1718-coralyzahonero

    Coraly
    Zahonero

    Clara, la modiste

    Voir sa fiche
  • push1718-jeromepouly

    Jérôme
    Pouly

    Beauperthuis (en alternance)

    Voir sa fiche
  • push1718-laurentnatrella

    Laurent
    Natrella

    Émile Tavernier, lieutenant

    Voir sa fiche
  • push1718-leoniesimaga

    Léonie
    Simaga

    Virginie, bonne chez Beauperthuis

    Voir sa fiche
  • push1718-nicolaslormeau

    Nicolas
    Lormeau

    Tardiveau, teneur de livres

    Voir sa fiche
  • push1718-gillesdavid

    Gilles
    David

    Vézinet, sourd

    Voir sa fiche
  • push1718-christianhecq

    Christian
    Hecq

    Nonancourt, pépinieriste

    Voir sa fiche
  • push1718-nazimboudjenah

    Nâzim
    Boudjenah

    Beauperthuis (en alternance)

    Voir sa fiche
  • felicien-juttner

    Félicien
    Juttner

    Bobin, neveu de Nonancourt

  • pierre-niney

    Pierre
    Niney

    Fadinard, rentier

  • push1718-adelinedhermy

    Adeline
    d'Hermy

    Hélène, fille de Nonancourt

    Voir sa fiche
  • push1718-danielelebrun

    Danièle
    Lebrun

    La Baronne de Champigny

    Voir sa fiche
  • push1718-elliotjenicot

    Elliot
    Jenicot

    Achille de Rosalba, jeune lion

  • louis-arene

    Louis
    Arene

    Félix, domestique de Fadinard

Journées du patrimoine

Les visites du Patrimoine du 18/19 septembre 2021 sont déjà complètes ! Nous avions 180 places pour 600 demandes.

Toutefois, nous organisons toute l'année des visites-conférences (les mêmes que celles proposées lors des Journées du Patrimoine) tous les week-end à 11h , aussi, nous vous invitons à consulter notre site.

PASSE SANITAIRE

Suite aux annonces du Président de la République du lundi 12 juillet, et conformément au décret n°2021-955 du 19 juillet 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, le passe sanitaire doit être mis en place pour tous les rassemblements de 50 personnes ou plus.
À compter du 21 juillet 2021, il est donc nécessaire pour accéder à nos trois salles. Le passe sanitaire est en vigueur à la Comédie-Française pour les spectateurs majeurs depuis le 21 juillet. Attention, il sera demandé aux spectateurs à partir de 12 ans dès le 30 septembre 2021.

MISE EN PLACE POUR LES SPECTATEURS

Le passe sanitaire concerne tous les spectateurs âgés de 18 ans et plus à compter du 21 juillet 2021 et il sera demandé aux spectateurs à partir de 12 ans dès le 30 SEPT 2021. Seuls les spectateurs munis d'un passe sanitaire seront admis en salle. L'application du passe sanitaire pour les jeunes de 12 à 17 ans est repoussée au 30 août 2021. Le passe sanitaire prend la forme d'un QR code disponible dans l’application Tous anti-Covid ou téléchargeable depuis le site ameli.fr
Le passe sanitaire est valide pour l’admission en salle lorsqu’il atteste :

  • soit d’une vaccination complète : 7 jours après la deuxième injection pour tous les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ; 4 semaines après l'injection pour les vaccins à une seule injection (Janssen) ; 7 jours après l'injection pour les personnes ayant eu la Covid ;
  • soit d’un test PCR ou Antigénique négatif de moins de 72h ;
  • soit le résultat d’un Test RT-PCR positif attestant du rétablissement de la Covid, datant d’au moins 11 jours et de moins de six mois.

Les autotests ne sont pas considérés comme un passe sanitaire valide. Ils ne permettent donc pas l'entrée en salle.

Le port du masque demeure obligatoire pendant toute la durée de la présence dans le bâtiment (en salle comme dans les circulations).

SAISON 21/22


COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.


VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.